• 30

    En matière de « Zone 30 », on voit que la commune ne sait pas sur quel pied danser, ou qu’elle danse la valse… hésitation (lire également ici « La vraie-fausse zone 30 de la rue des Épinettes »ici « La zone 30 de la rue des Épinettes (suite) », ici « La rue Foch en zone 30 » et ici « Chemin de la Salle verte : 30 km/h, c’est trop lent ? » notamment).

    Prenez la rue des Huiliers. Un vague panneau « 30 » a été placé sur le trottoir (moins visible, tu meurs !). À en juger par son piètement, il pourrait n’être que provisoire. S’agit-il d’une phase d’étude ou l’a-t-on posé là comme ça, pour faire joli (et gêner par la même occasion les piétons qui empruntent le trottoir, déjà si peu large à cet endroit) ?

     

    30 

    Panneau de limitation de vitesse à 30 km/h à l'entrée de la rue des Huiliers - Cliquer sur la photo pour l'agrandir

     

    Pourtant, toutes les études sérieuses, qui ne manquent pas, le disent : la vitesse augmente la gravité des blessures en cas de choc. Dit autrement, un choc entre un véhicule roulant à 50 km/h est beaucoup plus grave pour un piéton que ce même choc à 30 km/h (lire ici « La rue n’est pas la route (ou à 50, t’es mort, à 30, t’es vivant) »). Ce n'est pas nous qui le disons : en cas de choc avec un véhicule à 30 km/h, le risque de décès est divisé par 9 par rapport à un choc à 50 km/h. Par ailleurs, La distance pour s’arrêter diminue de moitié. Elle est de 13,3 mètres à 30 km/h contre 27,7 mètres à 50 km/h.

    Pourquoi donc cette limitation à 30 km/h dans la rue des Huiliers, seule rue du centre-ville, avec la rue Foch, à être concernée par cette limitation de vitesse ? Les piétons seraient-ils moins résistants aux chocs à cet endroit, ou, a contrario, seraient-ils plus résistants dans les autres rues ? La commune a-t-elle procédé à des tests de résistance des piétons prouvant cela ? Peut-être. Allez savoir…

    Bref, on s’interroge sur les motifs de cette limitation de vitesse à 30 km/h dans la seule rue des Huiliers. Évidemment, on invite la commune à généraliser cette limitation de vitesse à 30 km/h dans l’ensemble des rues du centre-ville, au lieu de multiplier les pseudo-zones 30 ici et là. Inutile de le dire, en matière de sécurité des personnes, on aurait fait un grand pas en avant et on se demande même pour quelles raisons sérieuses la commune n’a pas encore élargi cette limitation pour l’instant limitée à deux rues seulement du centre-ville. La commission idoine doit être soit assoupie, soit mal informée (mais elle peut/doit s'informer, ce qui n'est pas interdit), soit avoir de bonnes et solides raisons (qu’on aimerait connaître) de refuser cette généralisation du 30 km/h en centre-ville.

    D’autres rues hors centre-ville (vous en connaissez forcément) sont concernées par une limitation de vitesse à 30 km/h. N’essayez pas de comprendre pourquoi elles le sont et ne cherchez surtout pas de logique là-dedans, vous risqueriez (malheureusement en pure perte) d’y perdre votre latin !...

    Nous appelons de nos vœux, pour le bien-être et la sécurité de tous, la généralisation de la limitation de vitesse à 30 km/h dans toutes les rues de la commune, quitte à autoriser de manière dérogatoire une vitesse de 50 km/h sur les grandes artères hors du centre-ville. Avec un premier magistrat dont la sécurité est l’un des chevaux de bataille (on avoue mal connaître les autres), on se demande ce qui coince...

     

     

    30

    Les conseillers municipaux de Touillon-et-Loutelet (Doubs) se sont mis à nu pour la bonne cause - Cliquer sur la photo pour en savoir plus

     

     

    [Mis en ligne le 30/04/2016]

     

    « T’as tout sauf le tattooRetard à l’allu-Mag »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :