• À propos du Rapport d’activité 2016 de notre Sictom préféré

    Des fois, on perd son temps… par exemple en consultant le Rapport d’activité 2016 du Sictom (donc, si vous avez du temps à perdre, il vous suffit de cliquer sur l’icône ci-dessous pour télécharger le rapport).

     

    À propos du Rapport d’activité 2016 de notre Sictom préféré Rapport d'activité 2016 du Sictom (PDF, 1,1 Mo) 

     

     

    On se dit en lisant qu’il va bien être question, à un moment ou à un autre, des dépôts sauvages (dans la nature ou au pied des points d’apport volontaire, appellation officielle pour désigner les conteneurs de tri). On se dit que quelqu’un au Sictom n’a pas pu ne pas remarquer ce problème à un moment de sa vie ou que quelqu’un lui en a peut-être parlé au détour d’une conversation sur le temps qu’il fait (« Tiens, au fait, t’as vu le bordel près des conteneurs ? La vache, c’est de pire en pire. – Ah bon ? »).

     

    À propos du Rapport d’activité 2016 de notre Sictom préféré 

    Un exemple parmi tant d'autres. C'est malheureusement devenu la norme. Et il n'y a pas l'odeur sur Internet... - Cliquer sur la photo pour l'agrandir

     

    Hé bien non. Rien, pas un mot. Tout est nickel, les tonnages sont bons, les déchèteries vont bien, les « indicateurs techniques » sont parfaits, la collecte sélective marche du feu de Dieu, bref ça baigne. Les dépôts sauvages et les PAV transformés en dépotoirs et/ou en mini-déchèteries ? Cékoisa ?

    Évidemment, qui dit pas de problème, dit pas de solution puisque pas de problème. Bref, circulez, y’a rien à voir.

    Dit autrement, c’est à la commune, et à elle seule, de se dépatouiller et de résoudre ce qu’il faut bien appeler un « problème ». L’équipe municipale actuelle s’était engagée à « régler définitivement le problème du ramassage des ordures ménagères » (voir tract de 2014 ci-dessous). Ça fait un peu plus de trois ans. Preuve que la patience est une vertu…

     

    À propos du Rapport d’activité 2016 de notre Sictom préféré 

    Copie du tract de campagne électorale pour les élections municipales de 2014 - Cliquer sur l'image pour l'agrandir

     

     

    [Mis en ligne le 20/08/2017]

     

    « Ulys et RémiLa morelle noire (Des sorcières à Sully ?) »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    6
    el solognot
    Dimanche 20 Août 2017 à 21:44

    El problème que vous donnez rue dé guerres existes depuis plus d'une décennies. Quand mon coupain va à la pêche à cet endroit y ma toujou raconter qui y avait des déchets en abondances su la déscente d'la louère.

    Bounne nouartée.

    5
    Dimanche 20 Août 2017 à 07:50

    Le maire n'a qu'à imposer à la police municipale d’être en civil dans une voiture banalisée en face d'un des conteneurs de la ville et à sanctionner lors d'un dépôt sauvage. Au moins la municipale rapportera de la tune au lieu de brûler du carburant à tourner en rond et à se promener dans Sully en voiture... Et comme c'est interdit et que ça peut rapporter gros:

    Peut-on être sanctionné pour abandon de déchets dans la rue ?

    Vérifié le 29 avril 2016 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

     

    Oui, jeter ou abandonner vos déchets dans la rue fait l'objet d'une amende pénale. Par ailleurs, vous n'avez pas le droit de déposer vos <dfn style="box-sizing: border-box;">déchets ménagers</dfn> sur la voie publique en dehors des conditions fixées par arrêté municipal.

    Abandon d'ordures

    Si vous déposez, abandonnez, jetez ou déversez tout type de déchets sur la voie publique en dehors des conditions fixées par arrêté, vous risquez une <dfn style="box-sizing: border-box;">amende forfaitaire</dfn> de :

    • 68 € si vous réglez l'amende immédiatement ou dans les 45 jours suivant le constat d'infraction (ou l'envoi de l'avis d'infraction le cas échéant),
    • 180 € au-delà de ce délai.

    À défaut de paiement ou en cas de contestation de l'amende forfaitaire, c'est le juge qui décide du montant de l'amende pouvant aller jusqu'à 450 €.

    4
    Samedi 19 Août 2017 à 21:46

    @canard enchaîné

    Le lieu du bord de Loire que vous mentionnez, rue des Guerres, est un lieu connu de réunion de jeunes. Quand la Maison des jeunes sera opérationnelle rue du Fg St-François, ce problème disparaîtra, c'est certain smile

      • Dimanche 20 Août 2017 à 08:23

        @canard enchaîné

        Je plaisantais, vous aviez bien vu wink2

      • canard enchaîné
        Samedi 19 Août 2017 à 22:46

        Vous avez toujours le mot pour rire, Boris. he he he.

    3
    canard enchaîné
    Samedi 19 Août 2017 à 21:19

    A noter sur la photo que les 2 containers ne sont pas pleins. Je vous trouve bien indulgent avec la municipalité, beaucoup trop laxiste avec les incivilités. Exemple typique encore cet après midi sur les bords de Loire autour du banc le plus près de la maison du défunt père de notre sénateur. Un amas d'ordures en tous genres jeté sur la pente de la levée, pas faciles à ramasser par les agents municipaux et cela malgré la présence à 2 pas de là d'une poubelle vide. mad mad mad.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :