• Au chevet du climat (de Pisseloup)

     

    Au chevet du climat (de Pisseloup)

    Climat de Pisseloup et Climat des châtaigniers (flèches rouges) sur un plan de la commune - Cliquer sur le plan pour l'agrandir 

     

     

    Étranges, ces termes qui désignent certains lieux de notre commune. Prenez l’exemple de ces deux endroits, Climat de Pisseloup et Climat des châtaigniers. Quel rapport existe-t-il entre ces lieux et le « climat » tel que nous l’entendons aujourd’hui ? Les anciens auraient-ils noté qu’il y avait là un microclimat spécifique ?

    Que nenni ! Le dictionnaire de Littré nous apprend en effet que le terme climat est, en ancien français, un terme forestier qui désigne une « partie de forêt ».

    Le dictionnaire de Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du IXe au XVe siècle (1880-1902) nous indique de son côté que le climat est une « mesure de terre de 60 pieds carrés ».

    Autrement dit, le climat de Pisseloup et le climat des châtaigniers n’ont rien à voir avec le « climat » au sens météorologique où nous le connaissons aujourd’hui. Il s’agit en réalité d’un terme purement géographique, identique au terme « climat » que l’on trouve en Bourgogne pour désigner un « terroir », à la différence qu’il ne désigne pas un terrain à vigne comme dans cette région viticole, mais un terrain boisé.

    Quant à l'appellation Pisseloup, tout le monde la comprend sans ambiguïté possible...

     

    [Mis en ligne le 28/09/2015]

     

    « Chemin de la Salle Verte : 30 km/h, c’est trop lent ?Elle se moque de nous, la lune… »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    3
    sullhistory
    Vendredi 2 Octobre 2015 à 22:08

    merci pour cette information je me coucherai moins bete !

      • Samedi 3 Octobre 2015 à 16:53

        @ sullhistory

        smile

    2
    el solognot
    Dimanche 27 Septembre 2015 à 20:58

    Et ben c'la est vré , mon grand'père m'disait qui avait des loups dans c'coin même y disait dé sacrés loups à pâ confondre avec lé loups-garou y en avé oussi mais pâ qu'dans c'coin.

    Maintenant y auré putôt dé paires de jumelles...

    Bounne nouartée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :