• « Ce plaisir est interdit »

     

     

    C’est ce que disait, il y a quelque temps, le maire de notre bonne commune.

     Mais de quel maire et de quel plaisir s’agit-il donc ?

    Vous l’avez sans doute pressenti, il ne s’agit pas d’une déclaration de notre maire actuel concernant on ne sait quelle fantaisie d’on ne sait quel ordre.

    Mais, alors, de quel maire et de quel plaisir est-il donc question ?

    La réponse se trouve dans cette archive du Bulletin d’information municipale n° 4 de Juin-Juillet 1979 (supplément au Journal de Gien), et plus précisément dans la rubrique « Le mot du maire ».

     

    « Ce plaisir est interdit » 

     

    « Ce plaisir est interdit »

    Bulletin d'information municipale - Archives personnelles

     

     

    Bref, budget communal difficile à boucler, donc, comme le signale le maire de l’époque (Jean-Paul Cuilier), pas de « fantaisies » (nous n’en saurons pas plus).

    (Re)bref, en francs comme en euros, les problèmes de sous sont toujours d’actualité, et toujours un problème. On s’en serait bien un peu douté...

     

     

     

    [Mis en ligne le 11/05/2019]

     

    « M. M. contre B. B. (Nobody Else But You)À mon commandement, feu ! »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    2
    citoyen lambda
    Samedi 11 Mai à 12:28

    Croissance ou pas, 1977 à 2019 : un point commun, la longue litanie des maires, éternels insatisfaits chroniques du montant de leurs budgets.

    1
    Arsène
    Samedi 11 Mai à 09:27

    Intéressant, et cela rappelle que les prochaines élections municipales ne sont pas loin...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :