• « Cimencoss », Cossonnet, reconstruction et patrimoine

     

     

    « Cimencoss », Cossonnet, reconstruction et patrimoine

    n°32, route de Cerdon - Cliquer sur la photo pour l'agrandir

     

     

    « Cimencoss », Cossonnet, reconstruction et patrimoine

    Plaque en façade de la maison du 32, route de Cerdon, promise à la démolition

     

    « Cimencoss », Cossonnet, reconstruction et patrimoine

    Cliquer sur les photos pour les agrandir 

     

     

    Opération immobilière à venir oblige (lire ci-dessous l’article du dernier Sully Mag), cette petite maison sise au n° 32 de la route de Cerdon va être démolie. Organisme vivant, notre  commune se transforme sans cesse et c’est bien normal.

     

    « Cimencoss », Cossonnet, reconstruction et patrimoine 

     

    Article de Sully Mag (Mars 2018, n°16, Page 4) - Cliquer sur l'image pour l'agrandir

     

     

     

    Toutefois, l’occasion est belle – il n’y en aura pas d’autre ! – de sauvegarder la plaque « Cimencoss » (pour Ciment Cossonnet) visible sur la façade de cette petite maison. En effet, l’entreprise générale de bâtiment Cossonnet (René Cossonnet, pas Albert, son frère – lire ici « Le maire et la cheminée ») fait partie de l’histoire de notre commune. Elle est indissociablement liée à la reconstruction d’après-guerre. C’est à cette entreprise – et à son dirigeant – que l’on doit une bonne partie des immeubles reconstruits dans les années de l’immédiat après-guerre et dans les années 1950.

    C’est par exemple le cas d’un des points de repère incontournables de notre commune, à savoir l’hôtel-restaurant-bar Le Pont de Sologne à l’angle de la rue Porte de Sologne et du boulevard du Champ de Foire (précision géographique destinée aux lecteurs non-sullylois), dont la plaque commémorative (voir ci-dessous et lire ici « À propos de la plaque commémorative de la reconstruction du Pont de Sologne ») mentionne le nom de l’entreprise Cossonnet.

     

    « Cimencoss », Cossonnet, reconstruction et patrimoine

    Plaque commémorative située dans l'entrée du Pont de Sologne - Cliquer sur la photo pour l'agrandir

     

     

    Bref, deux petites plaques qu’il ne serait pas inutile de préserver et de sauvegarder, ne serait-ce que pour ne pas oublier ce pan d’histoire architecturale de notre commune.

     

     

    [Mis en ligne le 18/06/2018]

     

    « Pour 100 briques, t’as plus rienLa porte de Sologne et ses deux tours… en 1840 »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    4
    Mardi 19 Juin à 08:23

    @ entre parenthèses

    Merci beaucoup pour vos remarques et votre intérêt pour ce petit blog.

    Quant à savoir si les services de la mairie archivent ces pages, j'avoue ne pas savoir. C'est peut-être une perche que vous leur tendez !

    De mon côté, elle sont archivées en plusieurs exemplaires sur différents supports et devraient survivre jusqu'à la fin des temps (au minimum)...

      • Dimanche 24 Juin à 16:40

        @ NOUMEA

        Merci pour vote intervention, de si loin.

        Oui, bien sûr, il n'y a aucune excuse pour ne pas, d'une manière ou d'une autre, conserver précieusement cette plaque qui fait à sa manière partie de notre histoire commune et de l'histoire communale. J'avais déjà précédemment attiré l'attention sur la superbe plaque visible dans le porche d'entrée du Pont de Sologne. En vain. Elle s'abîme peu à peu dans l'indifférence quasi générale, alors qu'il ne serait vraiment pas coûteux de la protéger a minima.

        Sans doute quelques courriers, électroniques ou pas, au maire, qui a, d'ailleurs, à sa décharge, bien d'autres chats à fouetter, pourrait au moins faire prendre conscience de l'existence de ces deux plaques, ce qui serait déjà un premier pas.

        L'association Culture et Patrimoine pourrait aussi de son côté se rapprocher des instances culturelles et patrimoniales de la commune. L'adjointe à la culture pourrait aussi intervenir au nom du bien commun.

        Sinon, malheureusement, il ne restera que quelques photos archivées sur ce blog et/ou ailleurs...

      • NOUMEA
        Dimanche 24 Juin à 11:34

        C'est dommage que je sois à 22 000 km.

        Je ferais tout pour essayer de récupérer cette plaque pour la mettre en valeur (pourquoi pas dans la Mairie).

        Il faut qu'elle soit un autre témoin de la mémoire liée à la reconstruction de Sully.

        De nombreux anciens sullylois ont travaillé pour cette entreprise (Mon père y a également travaillé) et c'est un devoir de la garder.

        A moins que le constructeur du futur "immeuble" la remette en façade.

         

    3
    entre parenthèses
    Lundi 18 Juin à 23:46

    Merci, Monsieur, pour cette nouvelle page d'histoire locale.

    Votre contribution à notre mémoire collective est essentielle, et ces pages que nous lisons avec délice depuis des années sont, je l'espère, soigneusement conservées (on dit, je crois, enregistrées, s'agissant de format numérique) par les services de la Mairie.  A défaut, vous les archivez, vous-même ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :