• Crise agricole dans le Loiret (À propos du Salon de l’Agriculture)

    On lira avec attention cet article du Journal du Loiret du 30 janvier… 1890 : la crise agricole est déjà là… et, déjà, c’est la faute aux vilains produits étrangers qui font concurrence aux bons et vaillants produits hexagonaux de cette époque.

    Agriculteurs, soyez rassurés, on nous dit dans l’article que les décideurs politiques sont sur le coup… enfin, qu’ils vont peut-être… enfin, qu’ils « devraient ». Déjà...

    On n’est pas rendus !

     

    Crise agricole dans le Loiret (À propos du Salon de l’Agriculture) 

    Journal du Loiret (30 janvier 1890) 

    Permalien : Aurélia (Bibliothèque numérique d'Orléans)

     

    [Mis en ligne le 4/03/2016]

     

    « Courbes, galbes et sinuosités (merde à l’angle droit)Midi à nos portes »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    5
    el solognot
    Dimanche 6 Mars 2016 à 10:17

    Moué j'ne comprends ren y donne des chouse aux amis du festival, alors qu'il n'y a pâ grand sous dans la caisse d'la municipalité y disperse l'argent pour certains et n'en donne pouint à d'autres.

    C'la est anormal mais y font n'impourte quoua. Y n'seront pâ réélu la prouchaine foué.

    Bon dimanche à vous tous.

    4
    Arsène
    Vendredi 4 Mars 2016 à 19:34

    Oui, mais ça, c'était avant l'Europe ! Depuis, tout va beaucoup mieux bien sûr. Quant à la crise, quelle crise ? C'est vraiment dommage que le comportement de nos agriculteurs un peu remontés au Salon de l'agriculture fasse peur à nos politiques, ils osent à peine parader, et peinent à promettre que tout ira mieux en 2017...

      • CON-tribuable
        Samedi 5 Mars 2016 à 10:15

        Avec des exemples trop nombreux de comportements négatifs, comment voulez vous que ces gens là ne peinent pas à promettre et à convaincre. Cette semaine encore, lu sur le Journal de Gien pourtant réputé à la botte, on nous explique que la municipalité subventionne les amis du festival à hauteur de 4000 euros pour offrir des places gratuites aux élus(es). Est ce normal? Vous dites crise, quelle crise et pour qui ? he he he.

    3
    Grain de poivre
    Vendredi 4 Mars 2016 à 18:19

    Intéressant. Il est déjà question de concurrence déloyale des produits étrangers et pourtant, l'Europe qu'on rend aujourd'hui responsable, n'existe pas encore arf

    2
    Furibar
    Vendredi 4 Mars 2016 à 11:57

    Quand c'est tout le temps la crise, est-ce vraiment la crise??? Est-ce qu'on peut avoir une "crise" d'appendicite toute sa vie???

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :