• « Cyclistes fréquents » ou « Automobilistes rares » ?

    Ce n’est pas un scoop : la voiture (ou la bagnole, ou la caisse, si vous préférez) est omniprésente. On se rend souvent peu compte de la manière dont elle a façonné insidieusement non seulement nos modes de déplacement, mais également nos paysages et tous les aspects de nos vies.

    Prenez par exemple ce panneau, visible à intervalles réguliers le long de l’itinéraire de la Loire à vélo qui, pour rappel, emprunte toujours à l’heure actuelle le pont routier au fort goût (et à la forte odeur) de poids lourds dans notre bonne commune (lire notamment ici « Il suffit de passer le pont (enfin... d'essayer) »).

     

    « Cyclistes fréquents » ou « Automobilistes rares » ? 

    « Cyclistes fréquents » sur l'itinéraire de la Loire à vélo. Une signalétique destinée aux automobilistes... - Cliquer sur la photo pour l'agrandir

     

    Sur cet itinéraire de la Loire à vélo (en l’occurrence la levée depuis le Chemin de la Salle verte en direction de Saint-Aignan), où les cyclistes seuls devraient avoir droit de cité (c’est d’ailleurs très majoritairement le cas), Ce panneau montre, en creux, l’attachement quasi maladif de notre société à la sacro-sainte voiture automobile. En effet, sur un itinéraire où seuls sont censés circuler des cyclistes, le panneau s’adresse aux… automobilistes.

    Changeons ce panneau et remplaçons-le par celui-ci, destiné, lui, aux cyclistes empruntant l’itinéraire : « La Loire à vélo -  Automobilistes rares ».

    On ne vous dit que ça...

     

    [Mis en ligne le 4/11/2017]

     

    « Dernières nouvelles du monde entier (le temps passe vite !)Métamorphose d'un carrefour »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :