• Foire aux bestiaux : le cuir, c’est cuit

     

    Foire aux bestiaux : le cuir, c’est cuit

    Affiche Foire aux bestiaux 2015

     

    Là comme (très souvent) ailleurs, il existe un envers du décor dont le moins qu'on puisse dire est qu'il n'est pas joli, joli... On peut le découvrir en lisant notamment Bidoche, l'ouvrage incontournable – et inconnu à la bibliothèque municipale – de Fabrice Nicolino (qui, soit dit en passant, a été grièvement blessé dans la grande tuerie de Charlie Hebdo le 7 janvier dernier : il se remet doucement, autant que faire se peut).

     

    Foire aux bestiaux : le cuir, c’est cuit 

    Couverture de Bidoche  l'ouvrage de Fabrice Nicolino - Cliquer sur l'image pour l'agrandir

     

    Ceci dit, à Sully, le cuir, ça n'a pas l'air d'aller fort…

     

    Foire aux bestiaux : le cuir, c’est cuit 

    La maroquinerie L’art du cuir (boulevard Jeanne d'Arc) est à vendre - Cliquer sur la photo pour l'agrandir

     

    [Mis en ligne le 28/08/2015]

     

    « Un panneau « Observatoire » orphelinEt un panneau, un !... »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    3
    CON-tribuable
    Samedi 29 Août 2015 à 10:07

    Soyons sérieux , principe de précaution oblige , cette foire aux bestiaux et la fête de la sange prévue dans quinze jours ne doivent pas avoir lieu . Rendez vous compte , qu'avec de l'eau contaminée juste à coté , la proximité d'animaux malades ( canards , cygnes , ragondins et toutes sortes d'oiseaux ) qui font leurs besoins naturels à cet endroit , la ville ne doit pas prendre  le risque de faire face à une éventuelle  épidémie et les conséquences judiciaires désastreuses qui s'en suivraient . A moins bien sûr que l'arrêté municipal du mois dernier ne soit que du pipeau . On verra bien ? he he he .

    2
    el solognot
    Samedi 29 Août 2015 à 08:01

    Ben moué leur fouère aux bestes, j'n'emmène pâ mes biquettes n'y mes boucas d'vant des jugent qui sont pu ou mouins d'la campagne et les mettre dans el parc du châtiau ou  y'a d'l'iau poulluée j'ne veux pâ qu'elles (ils) attrapent oune maladie.

    La fouère j'pense qu'elle fouère avec el temps...

    1
    CON-tribuable
    Vendredi 28 Août 2015 à 08:53

    Plus beaucoup d'éleveurs , plus beaucoup d'animaux non plus , une manifestation qui perdure on se demande pourquoi ? Si ça se trouve , c'est tout simplement pour continuer la tradition qui veut que certains d'entre nous  puissent se faire voir à tâter le cul des vaches et titiller le lapin avec une paille , wink2 wink2 wink2 .

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :