• Garde-corps

    Les balcons, ce n’est pas ce qui manque dans notre bonne commune ! Et qui dit balcon dit garde-corps.

    Alors, levons un peu les yeux.

    Destructions de la Deuxième guerre et reconstruction obligent, il n’y a pas, à notre connaissance, de garde-corps typés Art nouveau dans la commune (grosso modo début des années 1900). En revanche, les garde-corps de style Art déco (à partir des années 1930 et suivantes) sont beaucoup plus nombreux puisque tous les bâtiments construits dans ces années-là n’ont pas été détruits lors des bombardements de la Seconde guerre mondiale et il en reste heureusement quelques-uns. Nous nous intéresserons principalement ici aux garde-corps des balcons de la Reconstruction consécutive aux destructions des années 1940-1944, c’est-à-dire essentiellement dans le centre-ville et dans le quartier Saint-Germain, les deux quartiers les plus touchés (autres billets concernant les garde-corps ici « Un (très) long garde-corps »ici « Le garde-corps du Pont de Sologne »  et ici « Un garde-corps fait maison »).

    Certains modèles se retrouvent à plusieurs reprises dans les quartiers reconstruits et vous les retrouverez sans difficulté, d'autres sont au contraire des exemplaires originaux uniques.

    Bref, petite visite un tantinet casse-cou...

     

    Garde-corps

    26-28, rue du Faubourg Saint-Germain

     

    Garde-corps 

    Balcon au n°2, rue des Barrés, soutenu par de fausses consoles en ferronnerie. Le garde-corps semble être un exemplaire unique dans la commune.

     

    Garde-corps 

    1, rue des Écoles (Immeuble de la Société générale) 

     

    Garde-corps

    Garde-corps (rue Jean Jaurès, immeuble voisin de Pizza Time) quasi identique au précédent

     

    Garde-corps 

    3, rue des Huiliers (magasin de chaussures). Un garde-corps tournant dépouillé et sans fioritures.

     

    Garde-corps 

    6, rue des Écoles. Un type de garde-corps fréquent dans la partie reconstruite de la commune

     

    Garde-corps

    30, rue du Faubourg Saint-Germain

     

    Garde-corps

    30, rue du Faubourg Saint-Germain (détail)

     

    Garde-corps

    Place de la Trémoïlle (Boulangerie des Douves)

     

    Garde-corps

    43, rue du Faubourg Saint-Germain

     

    Garde-corps

    43, rue du Faubourg Saint-Germain (autre vue). Remarquez le dessin tout en finesse de la dalle du balcon.

     

    Garde-corps 

     Pont de Sologne (Boulevard Jeanne d'Arc). La dalle du balcon a également reçu un traitement original. À nos yeux, l'un des garde-corps les plus réussis de notre commune.

     

    Garde-corps

    Pont de Sologne (détail de la dalle du balcon et de la partie latérale du garde-corps) ) 

     

    Garde-corps

    Garde-corps du balcon de la pharmacie du Grand Sully (21, rue du Grand Sully) ; un modèle unique.

     

    Garde-corps

    Deux garde-corps de même facture, mais de dimensions différentes (immeuble Paris Modes, rue du Grand Sully)

     

    Garde-corps 

     1, rue du Grand Sully. Ne serait-ce pas le plus long garde-corps en quart de cercle de la commune ?

     

    Garde-corps 

     Au n°9 de la rue Jean Jaurès, un des garde-corps les plus ouvragés (et spectaculaires) de notre commune

     

    Garde-corps

    9, rue Jean Jaurès (autre vue) 

     

    Garde-corps

    32, rue du Faubourg Saint-Germain. Lire également ici « Une belle petite maison des années 50 »

     

     

    Puisse ce petit patrimoine qui donne, mine de rien, son aspect singulier aux parties reconstruites de notre commune, être préservé (restauré si besoin) et mis en valeur.

     

     

    [Mis en ligne le 20/11/2017]

     

    « Il faut débaptiser l’Avenue de la VénerieSain et (Sauf vélo) »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :