• L’article 24 a du cageot dans l’aile

    Qui a dit que notre commune avait un problème avec les déchets, problème qu’elle peinait à résoudre, et pas seulement autour des conteneurs du Sictom ?

    Dernière preuve en date (les photos ont été prises lundi 28/08/2017, jour de marché, par un fidèle lecteur qui se reconnaîtra et que nous remercions pour sa vigilance).

     

    L’article 24 a du cageot dans l’aile

     

    Un zoom sur le panneau nous laisse dubitatif.

     

    L’article 24 a du cageot dans l’aile 

    Lire « tous leurs emballages qui ne doivent en aucun CAS être abandonnés sur le marché » - Cliquer sur les photos pour les agrandir

     

    Bref, de deux choses l’une :

    1- soit la municipalité fait effectivement respecter l’article 24 du règlement, cité sur le panneau mobile

    2- soit elle cesse de poser ce panneau et ce rappel au règlement (qui d’ailleurs, semble-t-il, a déjà subi bien des outrages), puisqu’elle ne le fait pas respecter et qu’il ne sert, de toute évidence, strictement à rien…

    Rendez-vous lundi prochain, même lieu (juste devant l’Office de Tourisme), même heure (vers 13 h) pour la suite de la saga consacrée à l'article 24. Qu'on se le dise !

     

    [Mis en ligne le 30/08/2017]

     

    « Rémi lave plus blancDu tabac sur nos trottoirs (le pétunia) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    6
    vivelepettitcommerce
    Jeudi 31 Août 2017 à 19:42

    Les services de la mairie devraient faire preuve d’un peu de pédagogie en proposant des panneaux d’interdiction en plusieurs langues….. Cela permettrais peut-être à certains… soit de respecter les règles… soit de les comprendre. Prenez donc le temps de lire, ce dît panneau, et vous devinerais sans doute pourquoi certains ont eu du mal à le comprendre. 

    5
    el solognot
    Mercredi 30 Août 2017 à 21:00

    Ben oui mé qui dans vout bourgade doué fé respecter el décret ?

    A bentôt.

    4
    Mercredi 30 Août 2017 à 20:59

    Bah ouais, la police municipale ferait bien mieux de faire le tour des marchands et de les amender le lundi soir plutôt que de nous foutre les jumelles route de Cerdon à 17h30...Trop facile...

    3
    Furibar
    Mercredi 30 Août 2017 à 15:57

    Voilà ce qui arrive quand on pond des règlements/décrets/lois qu'on n'a pas les moyens de faire appliquer. C'est toujours la pire des solutions.

    Ici, personne n'ose dire aux commerçants forains d'emmener leurs emballages parce qu'à tous les coups il se ferait envoyer sur les roses. Donc on met le panneau............et on regarde ailleurs.

    Une seule solution; Supprimer le règlement en question et ne plus mettre le panneau. On verra lundi prochain yes

    2
    canard enchaîné
    Mercredi 30 Août 2017 à 15:38

    En plein centre ville, comme ailleurs, malgré la présence de caméras la municipalité est incapable de faire respecter les règlements. En conséquence, dans le cas évoqué, il faut remettre les bennes et retirer les caméras et le panneau qui ne servent à rien. Un autre choix est possible, celui de garder le panneau et les caméras et virer la municipalité qui ne fait pas son boulot.he he he.

    1
    Insoumis au Sictom
    Mercredi 30 Août 2017 à 14:58

    Oui...c'est ça ! Soit la municipalité enlève ce panneau qui ne sert à rien, soit elle fait respecter le règlement, soit elle remet les bennes pour éviter les gros débordements habituels du lundi. Trois choix possibles, il va bien falloir quatre ou cinq réunions avant de prendre une décision !

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :