• La ruée vers l'iode

     

    Souvenez-vous, nous en avions dit deux mots ici « Privés d’iode ».

    Il fut en effet une époque où les pauvres Sullylois que nous sommes n’avaient pas droit aux comprimés d’iode dans le cas où la centrale nucléaire de Dampierre rencontrait, comme on dit, un dysfonctionnement majeur susceptible de nuire, et plutôt gravement, à notre santé.

    Mais ça, c’est du passé. Nous avons désormais droit aux pastilles d’iode (enfin… bientôt). De quoi nous saturer la thyroïde en cas d’accident nucléaire majeur à la centrale de Dampierre, où l’on fait bouillir de l’eau pour nous faire de l’électricité.

     

    La ruée vers l'iode

     

     

     

    La ruée vers l'iode

     

    Courriers distribués en boîtes aux lettres - Cliquer sur les images pour les agrandir

     

     

    Rendez-vous donc (bientôt) dans l’une de nos trois pharmacies sullyloises.

    On ne vous dit que ça.

     

     

    [Mis en ligne le 23/06/2019]

     

    « Garantie de repriseNous avons le temps »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :