• Le Canada rend visite à nos trottoirs (la vergerette du Canada)

    Suite de notre visite des plantes spontanées (au cas où vous ne le sauriez pas, l’appellation « mauvaises herbes » est à ranger dans l’armoire aux souvenirs) de nos trottoirs sullylois (lire également ici « De la laitue sur nos trottoirs ») avec une petite plante discrète mais omniprésente, à savoir la vergerette du Canada, également connue sous le nom d’érigéron du Canada (Conyza canadensis, ou encore Erigeron canadensis).

     

    Le Canada rend visite à nos trottoirs (la vergerette du Canada) 

    Vergerette du Canada sur un trottoir du centre-ville 

     

    Le Canada rend visite à nos trottoirs (la vergerette du Canada)

    Détail de la hampe florale - Cliquer sur les photos pour les agrandir (plus de détails ici)

     

    Soit dit en passant, si vous voulez voir des « champs » de vergerette non loin du centre-ville, il vous suffit d'aller route de Viglain, entre Bouteille et Viglain, derrière la carrière. Très difficile de les compter !...

     

    Le Canada rend visite à nos trottoirs (la vergerette du Canada) 

    « Champ » de vergerettes du Canada (route de Viglain) - Cliquer sur la photo pour l'agrandir

     

    Cette plante, tout à fait commune sur nos trottoirs (vous en découvrirez de nombreux autres exemples, même en plein centre-ville, et c’est tant mieux, même si elle n’est pas vue d’un très bon œil), est en partie comestible et médicinale (en infusion, anti-inflammatoire et diurétique). Elle fait partie de la famille des astéracées, c’est-à-dire qu’elle est en famille avec l’artichaut, l’endive, le tournesol, la pâquerette et le pissenlit.

    Bref, en plus d’être élégante et élancée (et de porter un joli nom), la vergerette du Canada de nos trottoirs sullylois regorge de bienfaits (lire notamment ici). On ne va quand même pas se plaindre...

     

    [Mis en ligne le 29/07/2017]

     

    « Fin (annoncée) d’une époqueClôture »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    2
    el solognot
    Samedi 29 Juillet 2017 à 21:17

    D'la plante à la vigne, j'ai un coupain qui travail dans un grand laboratoire......et qui à il y a peu d'temps à d'mandé à ses chimistes d'analyser un bon vin, quand j'écris un bon vin c'était un bon vin  Ben ils zon trouvés 13 pesticides différents dans c'vin. C'la laisse réfléchir quand même.

    Bonne dégustation.

    1
    el solognot
    Samedi 29 Juillet 2017 à 21:11

    Ben moué qui prend dé plantes pour m'aintenir en forme "au mieux" j'irai pa prendre dé plantes su lé trotouères d'vout bourgade car elles sont polluées comme ailleurs même dans lé champs. Lé plantes n' sont plus médicinales mais d'viennent toxiques par la pollution.

    Bonne nouartée à tous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :