• Le maire*, la vie, la lumière, le pont, l’aire de Loire, la caravane, le capitaine, le préfet et la fourche dans le dos (on en oublie sûrement)

    Aujourd’hui, 10e anniversaire oblige, petit retour en arrière grâce à cet article du Journal de Gien du 3 novembre 2005 sur l’ubuesque et abracadabrantesque© épisode du pont de Sully bloqué par des caravanes et de méchants gitans. Diantre, une constipation mémorable ! Bien sûr, cela n’avait pas faire rire tout le monde, même si le récit est (involontairement ?) tout à fait comique.

     

    Le maire*, la vie, la lumière, le pont, l’aire de Loire, la caravane, le capitaine, le préfet et la fourche dans le dos (on en oublie sûrement) 

     

    Le maire*, la vie, la lumière, le pont, l’aire de Loire, la caravane, le capitaine, le préfet et la fourche dans le dos (on en oublie sûrement)

    Le Journal de Gien, 3 novembre 2005 (Archives personnelles) - Cliquer sur les images pour les agrandir

     

     

    Cet épisode comique nous donne l'occasion de célébrer un autre anniversaire beaucoup moins plaisant : le grand guitariste gitan Manitas de Plata est mort l'année dernière, presque le même jour (5 novembre). Hommage.

     

     

     

    ..........................

     * À cette époque qui semble déjà si lointaine (10 ans déjà !), le maire de Sully était Jean-Noël Cardoux, qui allait démissionner de son mandat de maire quelques mois après cet événement.

     

    [Mis en ligne le 3/11/2015]

     

    « L’ancien lavoir du bord des douvesL’enlever, ou pas ? »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Arsène
    Jeudi 5 Novembre 2015 à 12:58

    Dans son commentaire, le "maire d'alors" indique que l'aire de Loire est en cours de transformation pour en révéler tout son charme.

    Bof...

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :