• Plot... et complot anti-cyclistes

     

    Souvenez-vous, on en avait dit deux mots ici « Aménagement cyclable dans l’Allée des Jardiniers (bien, mais doit mieux faire) », et notamment tout le mal que l'on pensait de la pose de plots antistationnement en béton pour délimiter « l'espace de convivialité » (dans le jargon technocratique), à savoir le trottoir/piste cyclable de l’Allée des Jardiniers : un plot antistationnement n’a jamais été destiné à délimiter une piste cyclable… il suffirait que ceux qui ont décidé de leur installation viennent faire un tour à vélo pour se rendre compte du problème posé… et quelque chose nous dit que c’est justement là le problème ! Bref, un aménagement cyclable conçu par des automobilistes pour des automobilistes. Cherchez l'erreur !

    Ces plots, beaucoup trop hauts, sont en effet totalement inadaptés à ce genre d’aménagement cyclable et sont autant de risques de chutes potentiellement graves. Ils sont malheureusement toujours en place… sauf un, isolé, dont nous avions signalé la présence particulièrement inopportune.

    Retour en images sur le sort ô combien changeant de ce plot…

     

    Photo 1

    Plot... et complo

    Plot esseulé, presque invisible (3 mètres derrière la plaque d'égout). Par la suite, des plaques réfléchissantes ont été ajoutées... - Cliquer sur la photo pour l'agrandir 

     

    Photo 2

    Plot... et complot 

    Un beau jour de janvier, ce même plot se retrouvait au milieu du trottoir/piste cyclable - Cliquer sur la photo pour l'agrandir 

     

    Photo 3

    Plot... et complot 

    Ce plot a aujourd’hui disparu du paysage. Ne reste que la trace de l’emplacement de la colle. Reviendra-t-il ? On souhaite évidemment le contraire. Bref, courage, il n'en reste plus que 21 à enlever !

     

     

    |Merci aux Jardiniers pour les photos et les infos|

     

     

    [Mis en ligne le 15/09/2018]

     

    « Fête de la Sange, fête de la chiasseUn bleau bason »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Manu
    Samedi 15 Septembre à 11:32

    Pourvu que la com com ne remporte pas la vente aux enchères publiques des magnolias (mise à prix 250000 euros et ensuite mise aux normes comme le cinéma). C'est déjà le bazar en centre ville pour se garer et il me semble bien que la ville soit propriétaire d'endroits mieux situés. A commencer par l'hôpital lui même ou certains services doivent fermer. Encore un exemple de gâchis d'argent dû à une collectivité locale, merci les contribuables. A noter que le vote s'est fait à l'unanimité et une seule abstention. La folie des grandeurs en quelque sorte.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :