• Prends-en de la graine, petit !...

    Ainsi donc, comme nous l'apprenons dans le procès-verbal du conseil municipal du 25 juin dernier (ci-dessous), une Maison des Jeunes et de la Culture va être installée dans les locaux de l’ancienne graineterie de la rue du Faubourg Saint-François, fermée depuis de nombreuses années.

     

     

    Prends-en de la graine, petit !... 

    Extrait du procès-verbal du conseil municipal du 25 juin 2015 - Cliquer sur l'image pour l'agrandir

     

    Télécharger l’intégralité du procès-verbal du conseil municipal du 25 juin 2015 en cliquant sur l’icône ci-contre (6,31 Mo)   Prends-en de la graine, petit !...

     

     

    Les jeunes étant la graine de l’avenir, avouez que l’idée d’installer une MJC dans une ancienne graineterie – grainerie, dit l'enseigne – (plutôt, par exemple, que dans des abattoirs, qui plus est, rue des Guerres !) est plutôt bienvenue. On ne s’en félicitera jamais assez.

     

    Prends-en de la graine, petit !... 

    Anciens abattoirs communaux (rue des Guerres) - Cliquer sur la photo pour l'agrandir

     

    [Mis en ligne le 14/10/2015]

     

    « À propos du responsable du château de Sully sur le site Web de la communeDéviation poids lourds : le manège enchanté »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    9
    CON-tribuable
    Vendredi 16 Octobre 2015 à 09:19

    Vivement la victoire du tripartisme et la fin du bipartisme pour une représentation plus juste des citoyens : Pour cet achat de 290000 euros on peut noter 27 conseillers POUR soit 93,10% des voix , 2 ABSTENTIONS ( ceux qui s'en fichent ) soit 6,9% des voix , enfin ceux qui comme moi sont totalement opposés à ce genre de pratiques pas très catholiques , nous pesons au sein du conseil municipal 0% . Est ce normal ?

    8
    Immobilier
    Jeudi 15 Octobre 2015 à 14:40

    à Grain de poivre

    Oui, normalement, une mairie dotée d'un PLU peut toujours préempter si elle souhaite réaliser une opération d'intérêt général sur un bien immobilier. Mais il faut d'abord qu'il y ait un acheteur!

    7
    Grain de poivre
    Jeudi 15 Octobre 2015 à 09:26

    baron 45,

    Moi, ce qui m'étonnera toujours, c'est que des élus puissent imaginer un instant que leurs actes vont passer sous le radar et que personne ne va être au courant!!! Naïveté ou cynisme? Je penche plutôt pour le cynisme : je suis élu, donc légitime donc je fais ce que je veux... Désastreux évidemment pour le fonctionnement démocratique, d'où les taux d'abstention record et scandaleux à chaque élection.

    Le copinage ne doit exister que dans la sphère privée. Il serait grand temps que chacun fasse preuve de responsabilité.

    La mairie a toujours la possibilité de préempter même s'il y a d'autres acheteurs potentiels, non?

    6
    baron 45
    Jeudi 15 Octobre 2015 à 08:46

    Moi, ce qui me chagrine, ce n'est l'histoire de la copinerie, c'est de bonne guerre, il y en aura toujours!!!! Hormi que là, tout Sully le sait. Encore une chose qui va être dans le négatif de la balance de la justice pour les prochaines élections.

    Le plus sensible, est que c'est avec la subvention octroyée dans le cadre de la politique de la ville que cet endroit a été acquis. Dans quel but????, que les jeunes du hameau, aient un endroit pour faire des activités diverses!!!!!..... Oui l'idée est bonne, sauf que les jeunes du hameau restent au hameau dans leur milieu et cadre à eux. Cet endroit va être désert et va couter très cher à la commune, d'autant, qu'il faudra des animateurs.

    L'abattoir est un endroit "repoussant" mais les 290000 €uros auraient utilement utilisés, hormi la pompe des égoux qui est une gène. Je pense que cet endroit aurait été idéal, pas trop loin du hameau et pas en ville...... 

    Par contre, je n'ai trop bien saisi l'histoire du terrain à vendre à coté, "qui vend et qui achète" ???

     

    5
    el solognot
    Mercredi 14 Octobre 2015 à 16:34

    Ben j'confirme lé écritoires d'CON-tribuable. El mot douteux y lé vré oussi, moué j'dirais qu'vout maire en restant poli est un parsonnage qui sonne faux, j'pense qu'vous allez m'comprendre.

    Y faut ben savouère qu'oune mjc où maison d'jeunes C.ns n'a jamais ben fonctionné dans vout bourgade alors y veut r'fé idem coum dans l'temps. Y' avé quatre jeunes, c'était au centre d'huypers,

    Mé au moins lé quatre jeunes avec quelques bénévoles autour ça fésait dire qu' y'avait oune mjc dans vout bourgade. Mé là en 2015 y' a oune histouère d'sous j'en dirai pâ plus car ça fré du bruit.

     

    4
    Bazouka
    Mercredi 14 Octobre 2015 à 14:35

    Et en plus ils disent sans rire que l'achat du batiment "a été négocié" à 290 000 e !bad Qu'est-ce que ça aurait été sans négo???

    Ensuite on nous raconte, le bec enfariné, qu'il n'y a pas assez d'argent dans les caisses pour faire les réfections indispensables dans la ville!!!

    Comment prendre encore au sérieux ces indécrottables adeptes du renvoi d'ascenseur... au moyen de l'argent public? mad

    3
    Furibar
    Mercredi 14 Octobre 2015 à 13:47

    CON-tribuable, si je comprends bien, tu veux dire que ça s'est passé comme ça:

    Tu (propriétaire de la graineterie) m'a (maire) prêté le local pour ma campagne électorale et pour te remercier je t'achète (en fin, la commune t'achète) ton fonds, invendable sinon. C'est à peu près ça?

      • CON-tribuable
        Mercredi 14 Octobre 2015 à 14:07

        Qui sait ?

        En tous cas merci mille fois de m'avoir prêté ce local le soir de mes élections .wink2 wink2 wink2.

    2
    CON-tribuable
    Mercredi 14 Octobre 2015 à 10:10

    290000 euros cet emplacement , surtout quand on connaît l'affinité existante entre le propriétaire actuel et le Maire de la Ville qui a profité amicalement de cet endroit pour ses précédentes campagnes électorales , à titre perso , je trouve ça cher et douteux . Faire également croire qu'il faut acheter en urgence c'est douteux aussi , il y a belle lurette que l'endroit est à vendre et que les acheteurs ne se bousculent pas au portillon . On vend aussi juste à coté un terrain pour y construire 1 maison de ville , 20 appartements et 50 places de parkings pour la modique somme de 150000 euros , douteux aussi à un prix aussi bas et surtout quelle mauvaise affaire financière pour la ville . Enfin pour conclure , cette maison des jeunes et de la culture n'avait elle pas toute sa place dans les quartiers pauvres concernés par le contrat de ville ? Pourquoi toujours le Centre Ville . bad bad bad .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :