• Téléphone Nostalgie

     

    Téléphone Nostalgie 

    Enseigne (Boulevard Jeanne d'Arc) - Cliquer sur la photo pour l'agrandir

     

    On ne voudrait pas avoir l’air de couper les cheveux en quatre ou de chercher des poux dans la tête de quiconque, mais, en France, on est passé de six à huit chiffres pour les numéros de téléphone le 25 octobre 1985 à 23 heures et de huit à dix chiffres le 18 octobre 1996 à 23 heures. Pile-poil.

    Ça commence à faire… et ça ne nous rajeunit pas.

    Oh, bon vieux temps, suspends ton vol !

     

    Nino Ferrer, Le téléfon (1967)

     

     

    Téléphone Nostalgie

     

     

    [Mis en ligne le 10/02/2014]




    « La vraie-fausse zone 30 de la rue des ÉpinettesBlog en travaux : ça bosse ! A bientôt ! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    5
    Philippe Néricault
    Samedi 22 Février 2014 à 19:34

    C'est exact, j'ai confondu votre billet originel, et sa photo, qui donnent une information sympa, et le prétexte qu'y ont trouvé certains "commentateurs" comme vous les appelez bien aimablement. 

    Après avoir souri à la lecture de votre article, ce sont bien tel ou tel commentaires sur "les" commerçants qui m'ont irrité.

    Dont acte, et mille excuses.

    4
    Samedi 22 Février 2014 à 09:32

    L'auteur @ Philippe Néricault

    Je ne sais pas où vous avez lu que je "critiquais sans cesse nos élus" et que je m'en prenais à nos commerçants...

    Le billet sur l'enseigne est un billet d'humour, même pas d'humeur. C'est l'enseigne qui m'a amusé et ce n'est en aucun cas une critique du coiffeur dont l'enseigne (pas la personne du coiffeur) fait l'objet (amusé) du billet. Ceci dit, j'admets tout à fait que vous puissiez ne pas aimer cet humour-là... mais que faire ?

    Je n'ai jamais critiqué les élu(e)s en tant que personnes et je ne vois vraiment pas pourquoi je le ferais. Critiquer éventuellement des décisions prises par des élu(e)s, ce n'est en aucune façon critiquer les élu(e)s en tant que personnes.

    Quant aux appellations de "duc" ou de "croix verte" employées par certains commentateurs (pas par moi, vous l'aurez noté), ce sont des sobriquets humoristiques et moqueurs, tout au plus, et ça existe depuis que l'homme est homme et que le langage est langage (les linguistes nous apprennent que certains sobriquets sont même devenus des patronymes, rien que ça !). Certains ducs (en vrai) n'abandonneraient pour rien au monde ce titre ! Preuve s'il en fallait une que ce n'est pas un gros mot !...

    Personnellement, je ne me sens pas l'âme d'un Poutine ou d'un Kim Jong-un pour censurer et bloquer les commentaires des lecteurs du blog, même lorsque je ne partage pas les opinions qu'ils expriment. Que voulez-vous, à chacun sa méthode !

    3
    Philippe Néricault
    Vendredi 21 Février 2014 à 20:21

    Alors ainsi, non contents de critiquer sans cesse vos élus, voici que vos flèches se tournent maintenant vers nos commerçants !  Vraiment, personne ne trouve grâce à vos yeux !  Demain, est-ce le tour de vos voisins d'être accusés de çi, de ça, après-demain nos jeunes (ah, les jeunes !), après-demain les étrangers, les touristes, les gros, les maigres, les grands, les petits, etc...

    Mais qu'êtes-vous venus faire dans cette galère ?  Etes-vous à ce point masochiste ?  Que n'êtes vous resté en Ile de France ?  Dois-je être plus précis ?

    Plusieurs personnes l'ont écrit : votre blog est très bien documenté, intéressant et utile souvent.  La critique constructive fait avancer les choses.  Malheureusement, et c'est inévitable, votre initiative est utilisée par quelques personnes, souvent les mêmes, pour exprimer leur haine des élus, ceux d'aujourd'hui et déjà ceux de demain alors que les urnes n'ont pas encore parlé.

    Bien que non élu de Sully, je me mets à la place de ces hommes et de ces femmes qui se sont dévouées pour Sully ou qui s'apprêtent à le faire.  Ils/elles ne demandent aucun merci, mais tant d'injustice doit leur être bien douloureux.

    Alors, une nouvelle fois, je mets en garde les auteurs des lignes les plus calomnieuses ou diffamatoires : ces infractions sont sanctionnées par la loi, même si elles visent des personnes non expressément nommés, mais dont l’identification est rendue possible.  Ah, vous pensiez être à l'abri de vos "Duc" ou autre "croix verte" !  Détrompez-vous et renseignez-vous sur les peines encourues.

    Bon, une fois débarrassé de ces quelques propos excessifs, longue vie à ce blog.

    2
    Grain de poivre
    Lundi 10 Février 2014 à 11:27

    Rien à redire. Un billet au poil! Chapeau

    1
    el solognot
    Dimanche 9 Février 2014 à 21:26

    Elle est ben bonne celle-là, et les commerçants d'soully sont paraît-ils innovants. Je m'pose des questions. Avec oune enseigne coume ça j'y vois enagué el genre d'parsonne que ça peut ben être.

    Ouai c'est le fratès du boulevard d'là pucelle d'orléans, ouai j'comprends tout 1412...

    J'crois en plus que c'galène est el président d'l'office du tourisme de vout ville, bravo pour el coupeux d'poils d'têtiaux.

    Un ben bel exemple qui d'mande d'l'innovation, d'la rénovation. Ah j'y pense il faut p'être qui d'mande eune  subvention à vout ville.

    J'vous salut en attendant que c'te pancarte soué moins vieille.

     
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :