• Tu avances et tu recules. Comment veux-tu, comment veux-tu... que je m'y retrouve ? (à propos du stationnement en centre-ville)

     

     

     

    Notre bon maire est contorsionniste. Un jour (propos rapportés dans Le Journal de Gien du 21/03/2013), il annonce que les voitures pourrissent le centre-ville, et notamment la place de la Trémoille (il semble ne pas s’être aperçu que cette place n’est pas un cas à part). Le lendemain, il dit que « le stationnement sera expressément préservé » (panneau d’exposition dans le hall de la mairie à propos du réaménagement du centre-ville). Un autre encore, il déclare qu’il souhaite développer les offres de stationnement en optimisant l’existant et en créant de nouveaux espaces de parking (propos rapportés dans Le Journal de Gien cité ci-dessus).

    J’avoue avoir quelque difficulté à trouver de la cohérence là-dedans.

    Bref, pour le moment, c’est un pas en avant, un pas en arrière.

    À ce stade, il est donc bien difficile de savoir s’il y aura plus ou s’il y aura moins de places de stationnement dans le centre-ville. Avançons prudemment qu’il y en aura « ploins » ou « mlus ».

     

     

    [Mis en ligne le 27/04/2013]

      

    « Un STOP bien mal placé (rue du Coq-Avenue de la Gare)Comment être « loirétain, loirétien, loirain » ou « ligéritain », « val-de-loirais » ou « valdeloirais » tout en étant « solognot » ? »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :