• Yver, vous n'estes qu'un villain

     

     

    Yver, vous n'estes qu'un villain

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Balustrade dans la basse-cour du château - Cliquer sur la photo pour l'agrandir

     

    Hiver vous n'êtes qu'un vilain.

    Eté est plaisant et gentil,

    En témoignent Mai et Avril

    Qui l'accompagnent soir et matin.

    Eté revêt champs, bois et fleurs

    De sa livrée de verdure

    Et de maintes autres couleurs

    Par l'ordonnance de Nature.

    Mais vous, Hiver, trop êtes plein

    De neige, vent, pluie et grésil.

    On vous doit bannir en exil.

    Sans point flatter, je parle plain,

    Hiver vous n'êtes qu'un vilain !

     

    Version originale

    La modernisation du texte est faite par Maurice des Ulis. Voici le texte écrit par l'auteur.

     

    Yver, vous n'estes qu'un villain,

    Esté est plaisant et gentil,

    En tesmoing de May et d'Avril

    Qui l'acompaignent soir et main.

    Esté revest champs, bois et fleurs,

    De sa livrée de verdure

    Et de maintes autres couleurs,

    Par l'ordonnance de Nature.

    Mais vous, Yver, trop estes plain

    De nege, vent pluye et grezil.

    On vous deust banie en essil.

    Sans point flater, je parle plain,

    Yver, vous n'estes qu'un villain !

     

    Rondeau 37, Ballades et Rondeaux, vers 1460

    Charles d'Orléans (1394-1465)

     

     

     

    [Mis en ligne le 26/02/2013]

     

     

    « Les bateaux de la rue du CoqLa guerre, c'est la paix ; la liberté, c'est l'esclavage : vidéosurveillance ou vidéoprotection ? »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :