• Le maire et la cheminée

     

     

    Le maire et la cheminée AC 

    Porte de l'atelier La cheminée AC, route de Cerdon - Cliquer sur l'image pour l'agrandir

     

    Le maire et la cheminée AC

     

     

    Nous sommes route de Cerdon, juste avant le carrefour avec la rue du Séchoy et la rue des Épinettes (en venant du centre-ville), face au magasin Sully Garden. C’est là que se trouvait l'atelier, toujours visible, où l’on fabriquait « la cheminée AC ».

    « C » comme « cheminée » ? Vous n’y êtes pas… Les lettres « AC » sont en réalité les initiales d’Albert Cossonnet, entrepreneur sullylois qui s’était spécialisé dans la création de cheminées à foyer ouvert, notamment constituées de briquettes, à la mode dans les années 1970. Il en existe sans aucun doute encore bien des exemplaires dans les salles de séjour et les salons de notre commune.

     

     

    Encart publicitaire (page 2 de la brochure éditée à l’occasion du comice agricole des 10, 11 et 12 juillet 1971) - Archives personnelles

     

    Après le décès de son créateur, l’entreprise rencontrera un certain nombre de difficultés avant de cesser définitivement son activité en 1997.

    Albert Cossonnet a également été conseiller municipal avant de devenir maire de Sully à deux reprises, de 1944 à 1947, puis de 1966 à 1975, date de sa mort. C’est sans doute cette fonction de maire, plus que son activité d’entrepreneur, qui lui vaut d’avoir aujourd’hui une rue à son nom dans le quartier du Hameau.

     

     

    Plaque de rue Albert Cossonnet - Cliquer sur l'image pour l'agrandir

     

    Rue Albert Cossonnet - Plan de situation - Cliquer sur l'image pour l'agrandir

     

    Quoi qu’il en soit, l’inscription « La cheminée AC » sur cette porte d’atelier de la route de Cerdon est peut-être le dernier témoignage dans l’espace public de l’activité de cette entreprise locale. À ce titre, elle méritait bien, à nos yeux, ce petit hommage.

     

    >>>>>>>>>>>>>>> 

    Source : Christian Cardoux, Sully-sur-Loire de la Révolution française à la révolution industrielle, mars 2003, page 302

     

     

     

    [Mis en ligne le 22/10/2014]

     

    « La popiété, c’est le vol (Piee-Joseph Poudhon)On a un nouveau voisin : « 8 à Huit » devient « Carrefour Express » »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    7
    Vendredi 9 Février 2018 à 13:03

    @maman

    J'espère que ce sont de bons et agréables souvenirs (le travail et le mariage !).

    Merci pour votre intervention.

    6
    maman
    Vendredi 9 Février 2018 à 12:05

    J'ai travaillé au bureau qui se trouvait dans le magasin d'exposition, pour anecdote ,une photo de mon mariage a été prise devant la cheminée qui était allumée.

    5
    Dimanche 26 Octobre 2014 à 21:26

    @ lanal

    D'après ce que dit Christian Cardoux dans l'ouvrage que je mentionne, c'était le frère d'Albert, René, qui dirigeait l'entreprise de maçonnerie.

      • lenon
        Samedi 10 Février 2018 à 11:26

        Pour votre information l'entreprise de maçonnerie était dirigée par René Cossonnet

    4
    Jeudi 23 Octobre 2014 à 21:01

    @ lanal

    Merci pour les informations.

    Oui, c'est vrai, la plaque ne mentionne pas qu'il a été maire de notre commune. Je ne sais pas si c'est le cas pour les autres plaques de rue portant le nom d'anciens maires ? A vérifier. Au fait, combien de rues/places portent le nom d'anciens maires ? Il faudra faire le décompte un de ces jours...

    3
    lanal
    Jeudi 23 Octobre 2014 à 20:47

    Albert Cossonnet a aussi dirigé une entreprise de maçonnerie où de nombreux Sullylois y ont été employés surtout lors de la réfection des bâtiments du Château de Sully après son acquisition, en 1962, par le Conseil Général du Loiret.

    C'est exact que c'est sa fonction de Maire qui lui vaut d'avoir une rue qui porte son nom

    D'ailleurs pourquoi cette indication ne figure t'elle pas sur la plaque ?

     

    2
    Elisab
    Jeudi 23 Octobre 2014 à 10:37

    J'avais vu souvent cette porte et je me suis souvent demandée ce que c'était que cette cheminée. Je ne savais pas que c'était en rapport avec le rue Cossonnet. Maintenant je sais grâce à vous.Merci.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :