• Le pont aux prêtres a 20 ans (1ère partie)

     

    Inauguré le 2 avril 1994, le pont aux prêtres a 20 ans cette année.

     

    Le pont aux prêtres a 20 ans (1ère partie) 

    Le pont aux prêtres reliant la ville au château - Cliquer sur l'image pour l'agrandir

     

    Force est de constater qu’il fait largement son âge. On en avait déjà parlé ici en janvier 2013.

     

    Le pont aux prêtres a 20 ans

    Le pont aux prêtres a 20 ans

    Le pont aux prêtres a 20 ans

    Plusieurs éléments du pont aux prêtres

     

    Au fait, pourquoi s’appelle-t-il le pont aux prêtres ?

    Pour comprendre, il faut, comme souvent, remonter le temps, et notamment jusqu’en 1608. C’est en effet cette année-là que le duc, habitant du château, fit construire à ses frais – l’homme avait quelque fortune – une église neuve (l’église Saint-Ythier actuelle) sur l’emplacement d’une petite chapelle dédiée à Notre-Dame de Pitié. Il voulait ainsi remplacer l’ancienne église collégiale en ruines qui se trouvait jusque là dans l’avant-cour du château et qui avait été fortement endommagée pendant les guerres de religion (catholiques et protestants s’étripaient joyeusement à cette époque !). Ce qui subsistait de cette première église avait été démoli à partir de 1604 – et d’ailleurs réutilisé en partie pour la construction de la nouvelle église. La chapelle Notre-Dame-de-Pitié servait en réalité de lieu de culte depuis les dommages subis par l’église collégiale.

     

    Le pont aux prêtres a 20 ans 

    Plan de Sully en 1365 (tiré de Sully, son château, son ancienne baronnie et ses seigneurs, par le Docteur J.-B.-T.-M. Boullet, page 27)

    On y voit l’emplacement de l’ancienne église collégiale (C) dans l’avant-cour du château. La position du château (A) permet de se repérer assez facilement.

     

    Ainsi s’explique l’appellation « pont aux prêtres ». C’était le pont (en pierre à l’époque) que les chanoines empruntaient pour se rendre depuis la rue des Prêtres (à peu près l’actuelle rue Foch), où ils résidaient, jusqu’à l’ancienne église aujourd’hui disparue en passant au-dessus des douves du château. Il existait à cet endroit une poterne ménagée dans l’enceinte qui permettait les allées et venues entre le pont et l’intérieur de la ville fortifiée (la configuration actuelle n’a pas tellement changé).

     

    Le pont aux prêtres a 20 ans (1ère partie)

    L’ouverture pratiquée dans la muraille au niveau de la Promenade des Douves et du pont aux prêtres - Cliquer sur la photo pour l'agrandir

     

    L’ancienne église collégiale a définitivement disparu mais, depuis 1994, le pont, ou la passerelle, comme on voudra (voir ci-dessous le panonceau de la Cheminade historique) a retrouvé son emplacement – et sa fonction – d’origine.

     

    Le pont aux prêtres a 20 ans 

    Panonceau de la Cheminade historique (pont/petit pont/passerelle ?) - Cliquer sur la photo pour l'agrandir

     

    Pas toujours cependant. En août 2008, l’un des cyprès chauves de la berge de la Sange s’est en effet abattu sur le pont suite à un violent orage, provoquant d'importants dégâts... (à suivre)

     

    [Mis en ligne le 5/10/2014]

    « Le plus gros ralentisseur du monde est à Sully, rue des BarrésLe pont aux prêtres a 20 ans (2e partie) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    2
    el solognot
    Dimanche 5 Octobre 2014 à 17:44

    Ben dit CON-tribuable tu cé pâ pourquoué ils laissent le boué coumme ça et ben c'é simple cé pour que des années après les visiteux du châtiaux penses que c'la fé belle-lurette qu'la passerelle existe, d'puis les poestés (seigneurs).

    Aor y laissent el brulot encliner= vieillir. Ben puis quor el boué s'ra pourri y f'ront des boules, oh! ouai, c'la est oune outre histouère les boules ont connait dans vout bourgade...

    1
    CON-tribuable
    Dimanche 5 Octobre 2014 à 12:41

    Bizarre d'avoir les moyens de payer un architecte ( Jacques Moulin en l'occurrence ) puis construire ces reconstitutions historiques en oubliant de les traiter au départ et ne pas prévoir un budget par la suite pour les entretenir .  

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :