• Les platanes du boulevard Jeanne d’Arc font honneur à la langue française

     

     

    On le sait, notre langue est une merveille (qualité qu’elle partage d’ailleurs avec toutes les autres langues).

    Les platanes du boulevard Jeanne d’Arc en sont une parfaite illustration. Ils illustrent en effet parfaitement la polysémie du mot « taille » en français.

     

    Sens 1- Taille : stature, dimension

    Sens 2- Taille : action de « tailler »

     

    Deux tailles (sens 1) pour deux tailles (sens 2).

     

    Les platanes du boulevard Jeanne d’Arc font honneur à la langue française 

    Platanes du boulevard Jeanne d'Arc - Cliquer sur la photo pour l'agrandir

     

    Les platanes du boulevard Jeanne d’Arc font honneur à la langue française

    Platanes du boulevard Jeanne d'Arc (autre vue) - Cliquer sur la photo pour l'agrandir

     

    Le manque d’harmonie et le déséquilibre visuel ainsi créés sont flagrants. Cette différence de taille (sens 1) produit un effet comique à la Laurel et Hardy.

    La perspective du boulevard Jeanne d’Arc ne serait-elle pas plus esthétique avec une taille (sens 1) unique pour une même taille (sens 2) en rideau (en forme de parallélépipède), comme on le faisait dans les années 1900 et comme on le fait à nouveau de plus en plus aujourd’hui dans nos villes ?

     

    Mails de tilleuls de l'Avenue de Béthune (anciennement Avenue du Pont) au début des années 1900 - Cliquer sur la photo pour l'agrandir

     

    Mail de platanes du Boulevard Jeanne d’Arc en hiver (début des années 1900) - Cliquer sur la photo pour l'agrandir

    [Ces deux photos sont tirées du remarquable ouvrage de Dany LEMELIN, Sully-sur-Loire : A la recherche du passé suspendu]

     

    C’est malheureusement trop tard pour les platanes du boulevard Jeanne d’Arc, condamnés à manquer d’harmonie et d’équilibre pendant de longues années encore.

    Cette manie d’élagage excessif des arbres urbains n’est malheureusement pas nouvelle. Au dix-neuvième siècle, Stendhal la dénonçait déjà :

    « Ce que je reprocherais au Cours de la Fidélité, c'est la manière barbare dont l’autorité fait tailler et tondre jusqu'au vif ces vigoureux platanes. Au lieu de ressembler par leurs têtes basses, rondes et aplaties, à la plus vulgaire des plantes potagères, ils ne demanderaient pas mieux que d’avoir ces formes magnifiques qu'on leur voit en Angleterre. Mais la volonté de M. le maire est despotique, et deux fois par an tous les arbres appartenant à la commune sont impitoyablement amputés. »

    STENDHAL (Le Rouge et le Noir, chap. 2)

     

    Ceci dit – et pour paraphraser Coluche – ce n’est pas parce que, en la matière, les édiles sont nombreux à avoir tort qu’ils ont raison.

     

    [Mis en ligne le 9/08/2014]

     

    « Avoir les boules… ou pasMaurice de Sully sali »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    9
    Vendredi 29 Août 2014 à 09:28

    @ Sullhistory

    A ma connaissance, les archives communales ont été versées aux Archives départementales. Numérisées, peut-être/sans doute en partie, mais pas consultables sur Internet (sauf quelques-unes à l'occasion de mises en valeur temporaires).

    En fait, seules les archives généalogiques sont peu à peu mises en ligne, notamment celles de Sully.

    Il existe des reproductions de plans anciens dans certains des ouvrages mentionnés dans la bibliographie du livre dont vous parlez à propos de l'expo.

    8
    Sullhistory
    Vendredi 29 Août 2014 à 00:51
    Merci de l'information :)
    Je suis allée voir cette exposition, et j'y ai déjà acheté le livre !
    Très bien fait, d'ailleurs.

    Mais j'aimerai en savoir encore plus :)
    Chaque ville a forcément des archives
    Des documents relatant de divers faits administratifs, éventuellement de vieux plans etc etc etc
    Mais ou peut on donc consulter les archives de Sully sur Loire
    Sont elles numérisées sur un site internet ?
    Je me permet de poser la question à vous, car vous êtes plutôt calé sur la ville
    7
    Jeudi 21 Août 2014 à 09:15

    @ Sullhistory

    Vous trouverez une bibliographie assez complète dans le livret publié par l'excellente association "Culture et patrimoine dans le Sullias" à l'occasion de son excellente exposition "1940-1944 : Entre destructions et reconstruction".

    Peut-être que ce petit livret est encore en vente à la librairie de la rue du Grand Sully (le libraire n'étant autre que le président de cette association, ça peut aider !). Sinon, il est disponible à la bibliothèque municipale de Sully.

    6
    Sullhistory
    Mercredi 20 Août 2014 à 20:46
    D'accord
    Merci pour tous ces renseignements
    Avez vous des références d'autres livres sur le même sujet, ou sur d'autres choses de Sully, qui eux sont disponibles à la vente sur ?
    Merci d'avance
    5
    Mercredi 20 Août 2014 à 18:42

    @ Sullhistory

    Non, malheureusement, à ma connaissance, il est épuisé et introuvable sauf dans un vide-grenier ou autre, avec un peu de chance.

    Sinon, il est à la bibliothèque municipale de Sully et sans doute dans d'autres bibliothèques municipales du département.

    4
    Sullhistory
    Mercredi 20 Août 2014 à 14:01

    @boris

    Merci de votre réponse

    Le livre que vous avez cité, est-il encore en vente ? 

    Si oui,ou ?

    Je vous remercie d'avance de votre réponse !!!

    3
    Mercredi 20 Août 2014 à 08:41

    @ Sullhistory

    Pour cet article, les cartes postales sont tirées du livre de Dany Lemelin, un "must" pour tous ceux qui s'intéressent au passé sullylois.

    Sinon, ce sont des cartes postales achetées dans des vide-greniers, brocantes, Web, etc.

    Autant en faire profiter les lecteurs du blog plutôt que de les laisser dormir dans des boîtes...

    2
    Sullhistory
    Mardi 19 Août 2014 à 23:44

    ou trouvez vous toutes vos images d'archives (vieilles cartes postales ici)?

    1
    el solognot
    Vendredi 8 Août 2014 à 21:00

    Y a plus de boules au châtiau, y a d'mouins en mouins d'âbes à soully et pà ben tailler c'là fé oune harmonisation parfaite pour r'donner oune image d'la bourgade qui en a ben besoin. Y a des endroués dans vout coummune qui ont ben la place pour plantailler des âbes, mais les responsables y ni voué rin, y sorte pâ d' derriére leur bureau.

    Y faut ben espérer c'là va changer dans les moués (mois) à v'nir car y faut qui réfléchissent ben du temps avant l'action. Y a des actions qui s'font vite mais c'n'est pâ n'importe lesquelles...

    L'orage gronde, y tombe d'la pluie heureusement pas temps que sour la ville d'la pucelle, où y vin d'tomber 22 mm.

    Bounne nouartée à tous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :