•  

     

     

     

    La vache qui rit, ou Bienvenue dans le monde merveilleux de Oui-Oui (à propos du comice agricole)

    Affiche - Cliquer sur la photo pour l'agrandir

     

     

    C’est-y pas beau, ça ? La vache qui rit, dans le monde merveilleux de l’élevage concentrationnaire heureux, de l’abattoir merveilleux et des superbes algues vertes qui puent (mais bon, après tout, il suffit de se boucher le nez et de fermer les yeux). Ce que font beaucoup.

    Sinon, pour ceux qui ne veulent pas fermer les yeux ni se boucher le nez, il existe les vidéos diffusées par l’association L214, dont on ne dira jamais assez l’importance.

    Si les vidéos de L214 vous mettent mal à l’aise, voire vous font carrément tourner de l’œil, il existe cette petite vidéo un peu moins désagréable à regarder, mais également ouvreuse d’yeux et déboucheuse de nez :

     

     

    « 4 minutes pour comprendre le vrai poids de la viande sur l’environnement »

     

     

    Bref, yeux ouverts et nez débouché, il devient extrêmement difficile de croire au sourire béat du bovin… et, par exemple, entre autres choses, des veaux nourrissons. C’est un premier pas, qui en demande d’autres, mais c’est déjà ça.

     

     

     

    [Mis en ligne le 9/08/2019]

     


    1 commentaire
  •  

     

    Te fatigue pas, G. J. !

     

    Te fatigue pas, G. J. !

     Tag de merde (Promenade des Douves) - Cliquer sur les photos pour les agrandir

     

    G. J., va surtout pas t’imaginer qu’on a besoin de voir tes initiales partout dans la commune.

     

    Te fatigue pas, G. J., surtout te fatigue pas.

     

    Reste chez toi et dessine tes initiales (la couleur que tu veux, hein !) sur tes meubles, tes murs, dans ton jardin si tu en as un, partout, même dans tes chiottes.

     

    Tu peux même les dessiner sur ton front, ça ne gênera personne. Ou sur ton T-shirt. Ou sur ton slip.

     

    On est d’accord, hein, G. J., surtout, surtout, te fatigue pas...

     

     

     

    [Mis en ligne le 3/08/2019]

     


    1 commentaire
  •  

     

    Eau pas si douce que ça

    Passerelle du pont aux prêtres - Cliquer sur la photo pour l'agrandir

     

    « Accès à l’eau interdit », nous dit la pancarte, en rouge (lire aussi ici « Comme en Bretagne (mettons-nous au vert) »).

    Heureusement, tout est prévu, y compris la déviation, un peu plus loin sur la Promenade des Douves.

     

    Eau pas si douce que ça 

    La déviation (Promenade des Douves). [Merci à l'avenir de respecter les arbres en ne les considérant pas comme de simples supports d'accrochage] - Cliquer sur la photo pour l'agrandir

     

     

    L’endroit semble, en ce moment, peu fréquentable. Nous voilà prévenus.

     

     

     

    [Mis en ligne le 30/07/2019]

     


    1 commentaire
  •  

     

    Quand la poubelle est trop loin, ben, elle est trop loin 

    Boulevard Jeanne d'Arc - Cliquer sur la photo pour l'agrandir

     

     

    J’ai pas pu… Trop chaud… Trop loin, la poubelle… J’ai pas pu… 50 centimètres trop loin… Faut pas m’en vouloir… Je suis un gros dégueulasse… J’y peux rien… C’est comme ça depuis que je suis petit… Faut pas m’en vouloir, j’ai pas de cerveau.

     

     

    [Mis en ligne le 27/07/2019]

     


    1 commentaire
  •  

    Ça n’aura pas pu vous échapper : les grosses bagnoles, baptisées SUV, sont de plus en plus nombreuses. C’est même le segment de marché, toutes marques confondues, qui se développe le plus dans notre bel hexagone, aux dépens des petites citadines. Tout l’inverse de ce qu’il faudrait faire…

    Même notre bonne commune est touchée – lourdement et démesurément – par ce phénomène, c’est dire à quel point l’envahissement est important.

    Que vous possédiez ou non un tel véhicule bouffi et Sans Utilité Véritable – et, comme le montrent les statistiques, plus dangereux pour les autres usagers qu’une berline – vous lirez avec intérêt l’article ci-dessous, intitulé « Le monde croule sous les SUV : pourquoi c’est un problème ».

     

    « Le monde croule sous les SUV » (Mathieu Chassignet, Alternatives économiques, 17/01/2019) ; consultable en ligne ici.

     

    En attendant que cesse cette colossale mode qui nous pompe l’oxygène, les ressources naturelles et l’espace urbain, petit détour en photo dans la rue Foch. La gentillette « coulée verte » du boulevard Jeanne d’Arc, à deux pas de là, n’a qu’à bien se tenir !

     

    SUV partout, tranquille nulle part 

    Trop large pour la place de stationnement ! Au fait, le stationnement sur le trottoir est une infraction verbalisable. Tant pis pour les piétons (ils n'ont qu'à rester minces, eux...). Et, en arrière-plan, un SUV encore plus volumineux, soit, en gros, près de 4 tonnes pour déplacer deux personnes... Est-ce bien raisonnable ? - Cliquer sur la photo pour l'agrandir

     

     

    Serait -il injuste d'imaginer dans notre bonne commune une contribution à l'occupation exagérée et indue de la voirie et de l'espace public pour les propriétaires de ce type de véhicules, qui sont dangereux et n'ont rien à faire en milieu urbain ? Cette contribution (malus écologique et comportemental) pourrait prendre la forme d'une vignette apposée sur le pare-brise (que ces véhicules ont grand !) achetable à l'année (sur le principe de la vignette autoroutière en Suisse et ailleurs). Une idée pour la prochaine équipe municipale ?

     

     

    [Mis en ligne le 24/07/2019]

     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique