• Les Shadoks à la comcom

    À peine née (1er décembre 2012), déjà – bientôt – morte (31 décembre 2016)… tel est le sort peu enviable de notre communauté de communes préférée, celle du Sullias.

    À Sully-sur-Loire, mode d’emploi, nous sommes les seuls à vous montrer (photos à l’appui) pourquoi la décision de mettre un terme à cette communauté de communes a été prise. À mille lieues des prétextes couramment invoqués, inutile de vous faire un dessin, c’est un scoop, un vrai. La République du Centre et Le Journal de Gien n'ont qu'à bien se tenir…

    Pourquoi, donc ? Vous l'avez peut-être vous-même remarqué : les panonceaux « Communauté de communes du Sullias » ajoutés aux panneaux d’entrée des communes concernées suite à la création de cette communauté de communes (lire ici « Bonjour Communauté de communes du Sullias. Adieu Sologne ! ») sont devenus peu à peu illisibles, défraîchis, usés et pâlis par les éléments (voir photos ci-dessous).

     

    Les Shadoks à la comcom

     

    Les Shadoks à la comcom

    Panonceaux en coma dépassé de la future ancienne Communauté de communes du Sullias, à l'entrée de la commune. Comcom... communication ! Il fallait changer tout ça.

     

     

    Dès lors, il était devenu urgent de changer de comcom pour avoir enfin l’occasion de changer les panneaux et de les remplacer par de nouveaux panneaux bien lisibles, flambant neufs. Ceci dit, si ces nouveaux panonceaux ne sont pas de meilleure qualité, il est probable qu'il faille à nouveau modifier la comcom dans 5 ans. Pas grave. Vous connaissez l’histoire du type qui change de voiture parce que le cendrier est plein. Les Shadoks avaient déjà tout compris…

     

     

    Les Shadoks à la comcom

     

     

    [Mis en ligne le 9/12/2016]

     

    « Le château interactifLe 13 décembre, fête de la lumière »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    el solognot
    Vendredi 9 Décembre 2016 à 20:51

    Dans vout bourgade y sont d'jà pas capable d'planter dé âbes là où c'la est poussible. Y savent pâ qu'llé âbes sont bons pour la pollution et en c'moment y doivent ben entendre cl'a à la télé. Mais y doivent être sourd aux bounnes infos. Les enfants d'vout conseil mounicipale ont même pâ l'idée d'souffler c'la aux grands, pourtant cé lé grands qui soufflent aux p'tits d'habitude. C'la est ben bizarre dans vout bourgade.

    Alors lé panniaux effacés y zon pâ vu, normal y sortent ja jors d'leurs carré à la mairie et vis et versa.

    Bounne nouartée à tous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :