• Épis de faîtage (prenons de la hauteur)

     

     

    Peu spectaculaires dans le paysage urbain de notre bonne commune, les épis de faîtage sont avant tout des éléments caractéristiques fonctionnels des couvertures de bâtiments. Essentiellement en zinc, plus rarement en terre cuite (un exemplaire repéré dans notre commune, rue Jules Ferry – il y en a sans doute d’autres exemples –) ils ont également une fonction décorative, voire utilitaire (munis d’une girouette) ou emblématique.

    Peu spectaculaires parce que peu nombreux : la mode des épis de faîtage s’est en effet arrêtée à peu près totalement après la première guerre mondiale, et, de ce fait, seuls les bâtiments les plus anciens, essentiellement du XIXe siècle encore debout dans notre commune, en possèdent encore. On n’en trouve bien sûr aucun sur les bâtiments de la reconstruction d’après-guerre, et donc presque aucun dans le centre-ville.

    Raison de plus pour ne pas oublier ceux qui subsistent encore.

    Bref, petit coup de projecteur aujourd’hui sur les épis de faîtage de notre bonne commune (gare au torticolis !).

     

    Épis de faîtage (prenons de la hauteur)

    1, rue du Faubourg Saint-Germain

     

    Épis de faîtage (prenons de la hauteur)

    3, rue des Huiliers (boutique Noublanche)

     

    Épis de faîtage (prenons de la hauteur)

    4, rue du Faubourg Saint-Germain

     

    Épis de faîtage (prenons de la hauteur)

    5, route de Cerdon

     

    Épis de faîtage (prenons de la hauteur)

    12, Boulevard du Champ-de-Foire (muni d'une girouette)

     

    Épis de faîtage (prenons de la hauteur)

    12, Boulevard Jeanne d'Arc (agence BNP Paribas). L'un des plus réussis.

     

    Épis de faîtage (prenons de la hauteur)

    14, rue Jules Ferry (le seul en terre cuite dans notre commune ?)

     

    Épis de faîtage (prenons de la hauteur)

    30, Boulevard Jeanne d'Arc

     

    Épis de faîtage (prenons de la hauteur)

    44, rue du Faubourg Saint-Germain

     

    Épis de faîtage (prenons de la hauteur)

    Avenue de la Vénerie

     

    Épis de faîtage (prenons de la hauteur)

    Hôtel de la Tour (Boulevard du Champ-de-Foire)

     

    Épis de faîtage (prenons de la hauteur)

    Îlot rue des Huiliers

     

    Épis de faîtage (prenons de la hauteur)

    Place Pierre Boige

     

    Épis de faîtage (prenons de la hauteur)

     Place Pierre Boige (autre exemple)

     

    Épis de faîtage (prenons de la hauteur)

    Rue des Barrés (amputé)

     

    Épis de faîtage (prenons de la hauteur)

    Rue des Épinettes (magasin Passion Deux Roues)

     

    Épis de faîtage (prenons de la hauteur)

    Rue du Faubourg Saint-Germain (Restaurant des Arts)

     

    Épis de faîtage (prenons de la hauteur)

    Rue Jean Jaurès

     

    Épis de faîtage (prenons de la hauteur)

    2, rue du Faubourg Saint-François (clinique vétérinaire), surmonté d'une girouette et d'un emblème

     

     

     

     

    [Mis en ligne le 20/04/2019]

     

    « Spectacle dégradant : Non aux cirques itinérants mettant en scène des animaux sauvages ! (les 5 euros de la honte) Et pendant ce temps-là, notre sénateur local s’occupe… »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    2
    Mardi 23 Avril à 08:35

    @sullhistory

    Merci pour vos remarques et content de savoir que ça vous ait plu. Le petit patrimoine passe souvent inaperçu, mais c'est quand même un patrimoine. Notre bonne commune souffre, d'une certaine façon, de l'écrasante présence du château...

    1
    sullhistory
    Lundi 22 Avril à 23:01

    merci pour ce "mini reportage", je n'avais jamais remarqué ces éléments sur les toits de notre belle ville !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :