• Maillot jaune

     

    Ce samedi 17 novembre n’est pas un samedi comme les autres. C’est du moins ce que d’aucuns voudraient nous faire croire en allant rouler pare-choc contre pare-choc un samedi, alors qu’ils le font habituellement le lundi, le mardi, le mercredi, le jeudi et le vendredi dans ce qu’ils ont coutume d’appeler des « bouchons ». À croire qu’ils aiment ça…

    D’autres usagers de la route, qu’on entend beaucoup moins, sont également très mécontents, et pour le même motif que ceux mentionnés ci-dessus. Je veux parler des cyclistes. Savez-vous que l’essence à bicyclette a augmenté dans des proportions autrement plus importantes que l’essence à voiture. Savez-vous que, depuis l’immédiat après-guerre jusqu’à ce jour, l’essence à bicyclette a vu son prix à la pompe (à vélo) multiplié par 15 000. Oui, vous avez bien lu : par 15 000.

    Prenez le prix d’un litre d’essence à bicyclette en 1950 ; il était de 0 (ancien) franc, 0 centime. Aujourd’hui, ce même litre d’essence à bicyclette a été multiplié par 15 000 et coûte donc 0 euro, 0 cent (15 000 x 0 = 0) : 15 000 fois plus !

    Et c’est sans compter les 80 % de taxes qu’un État voyou a imposées sur ce litre d’essence à vélo, soit encore 0 euro, 0 cent en sus. Quand finira-t-on de saigner ainsi aux quatre veines le cycliste, rude travailleur mais petit épargnant ?

    Trop, c'est trop. La coupe est pleine.

    Ami(e)s cyclistes, prenons la seule décision qui s'impose : arrêtons le vélo, roulons en voiture !

     

     

    Maillot jaune

     

     

     

     

    [Mis en ligne le 15/11/2018]

     

    « Monument aux mortsÇa commence à dater »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    2
    Arsène
    Jeudi 15 Novembre à 08:08

    Exceptionnellement je n'utiliserai pas mon vélo samedi, j'ai trop peur de passer, avec mon gilet jaune, pour un anti Macron primaire.

    1
    citoyen lambda
    Mercredi 14 Novembre à 21:39

    Vous savez très bien que le prix de l'essence n'est qu'un alibi de journalistes pour protéger les gouvernants. Il s'exprimera samedi autant le ras le bol fiscal que l'incapacité de la majorité de nos élus à faire des économies. A titre personnel, électeur de Macron au 2ème tour, je souhaite un franc succès des gilets jaunes pour éviter que le nouveau monde ne redevienne ancien.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :