• Clic-Clac de fin

     

     

    Clic-Clac de fin

    « L'image d'un instant », rue du Grand Sully - Cliquer sur la photo pour l'agrandir

     

    Quand on est photographe (très) amateur, il est toujours attristant de prendre une photo montrant la cessation d’activité d’un photographe professionnel. C’est pourtant aujourd’hui le cas pour le dernier photographe sullylois (« L’image d’un instant », rue du Grand Sully ).

    À la différence du siècle précédent (au début des années 1900, il y avait plusieurs photographes professionnels installés dans la commune), il est sans aucun doute extrêmement difficile pour un photographe d’avoir aujourd’hui pignon sur rue, la faute principale étant vraisemblablement à mettre au compte de la démocratisation et à la simplification technologique de cet art/loisir désormais quasi accessible (avec des fortunes diverses) à Monsieur-tout-le-monde.

    Si personne ne prenait le relais, il ne fait aucun doute que cette disparition totale des photographes du paysage sullylois constituerait un jalon dans l’histoire de notre commune. Qui se souvient aujourd’hui du dernier ferblantier sullylois ?

    Reste à souhaiter à ce photographe de pouvoir continuer à exercer son art sous d'autres formes.

     

    [Mis en ligne le 3/03/2018]

     

     

    « Froid de canardAvec la « coulée verte », le parking va devenir… parking »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    el solognot
    Samedi 3 Mars à 15:59

    Ben ouai c'est triste car dans l'passé y'a eu dans vout bourgade jusqu'à 4 photographes. Mé ben avant encore y avait 2 photographes qui travaillaient très ben. Mé voilà el numérique a touché c'teu profession. J'ai toujours dit qu'le modernisme tuera l'homme. Oune preuve d'plus et c'la est pas fini.

    Bounne après-midi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :