• La ville, le maire et le pharmacien

     

     

    On l’a échappé belle en mars dernier ! Finalement, Sully n'est pas Yonville.

    Souvenez-vous. Monsieur Binet ayant annoncé son départ, Monsieur Homais était arrivé et s’était mis en tête d’endosser les habits de Monsieur Tuvache.

    Loupé ! Heureusement, car on se demande si, à ce rythme, il n’y aurait pas bientôt eu quelqu’un (le chef de nos espaces verts ?) pour faire pousser des pommes de terre dans le cimetière !

    Et, au bout du compte, qui aurait été notre Emma ? Pour le savoir, il aurait peut-être même fallu patienter jusqu’au prochain comice agricole (Ah, le bélier mérinos de Monsieur Belot !)…

     

     

    La ville, le maire et le pharmacien

     

     

    [Mis en ligne le 18/09/2014]

    « Une petite rue, un petit ru, mais un (très) gros bordelPeugeot, c’est fini** »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    7
    Samedi 20 Septembre 2014 à 08:16

    @ Oscar

    Pile-poil.

    6
    Oscar
    Vendredi 19 Septembre 2014 à 23:09

    Le roman de Flaubert est bien d'actualité en ce moment car il semble que film qui vient de sortir: Gemma Bovery, avec Fabrice Lucchini, s'en inspire.  

    5
    Vendredi 19 Septembre 2014 à 20:06

    @ el solognot

    Rassurez-vous : des Flaubert, il n'y en a qu'un !

    4
    el solognot
    Vendredi 19 Septembre 2014 à 18:06

    Ben j'vous r'mercie pour les infos su livre du gustave flaubert et l'histouère qui s'y raconte c'la r'ssemble si j'ai ben tout compris à un coupier/couller avec la bourgade sullyloise.

    Mais j'souis pâ un féroce d'la lectoure, j'préfaire aller pouser queuques coller le souèr pour me fé un p'tit rabouliot ou mieux un marquis, ouai un lieuve pour el goûter. J'suis pâ l'flaubert mais chacun  son truc. Moué j'préfaire lire el blog du boris et d'vouère les photiaux c'est ben plus instructionné su la vie d'vout bourgade.

    Marci quand même pour m'avouèr répondu si vite.

    El solognot vous barettide (vous salut) ouai j'souis pâ flaubert mais...

     

    3
    Vendredi 19 Septembre 2014 à 09:59

    @ el solognot

    prof a tout à fait raison ! En deux mots :

    Yonville, c'est la ville imaginaire où se déroule le roman de Flaubert (avec un Y, comme Sully) smile

    M. Homais, c'est le pharmacien de Yonville smile

    M. Tuvache, c'est le maire de Yonville smile

    M. Binet, c'est le percepteur de Yonville smile

    Ceux qui connaissent les vrais personnages du roman sullylois s'y reconnaissent sans problème yes

    Les pommes de terre dans le cimetière, c'est M. Lestiboudois dans le roman.

    M. Belot (pas Béleau ! wink2), c'est l'éleveur qui remporte un prix (80 francs) au comice agricole pour son bélier mérinos smile

    Ceci dit, rien de tel que de (re)lire le roman...

    2
    prof
    Vendredi 19 Septembre 2014 à 08:41

    Voir le roman de Gustave Flaubert : Madame Bovary

    1
    el solognot
    Jeudi 18 Septembre 2014 à 15:47

    Ah ben j'y comprends ren à c't'histouère d' Binet ou Binette, peut-être qui a oune faute aussi et c'est Robinet.  M'ssieur Hommais vouélà qu'j'arrive pour garder les vaches. Bin j'y comprends ren de ren soutout qu'ça fini au cimetière pour fé pousser des poummes de terre, donc pour éventuellement donner aux vaches.

    Y a un bélier mérinos dont el propriétaire est Bélot.

    Quand à Emma, c'la doué être el d'minutif d'Emmaüs ou d'Emmanuelle? D'toute façon j'ssouis pardu pour r'coller les bouts l'histouère.

    Ben si y a oune parsonne qui peut éclairer ma lantarne j'la r'mercie d'avance.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :