• Quel est le contraire de « doux » ?

     

     

    Quel est le contraire de « doux » ?

    Cliquer sur la photo pour l'agrandir

     

     

    Vous le voyez sur le panneau : le viaduc ferroviaire va s’adapter à la « mobilité douce ».

    Dit autrement, le pont de chemin de fer va pouvoir accueillir les piétons, les coureurs à pied, les joggeurs, les cyclistes (électrifié-e-s ou pas), les trottinettistes (électrifié-e-s ou pas), les personnes à mobilité réduite (électrifié-e-s ou pas), etc. Mine de rien, ça fait du monde…

    Mais au fait, à quoi correspond la mobilité « brutale » ?

    Ça, évidemment, c’est le domaine de l’autre pont. Le routier. Nous voilà prévenus.

     

    Cliquer sur l'image pour l'agrandir

     

     

     

    [Mis en ligne le 19/08/2019]

     

    « Le chant de la rue du CoqPar le bout du nez »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    7
    Vendredi 30 Août à 08:43

    @entre parenthèses

    C'est drôle... Je suis automobiliste à mes heures (le plus rarement possible il est vrai, parce que je me soigne !).

    Mais sans doute faites-vous partie du lobby pro-auto. Personne n'est parfait !

    Sinon, la "colossale" somme que vous semblez juger exhorbitante représente l'équivalent du coût d'un demi-kilomètre d'autoroute, donc, à mon avis,il convient de relativiser. Sauf si l'on fait partie du lobby pro-route ou que l'on travaille dans ce secteur, bien sûr...

      • entre parenthèses
        Vendredi 30 Août à 18:37

        La lecture de votre commentaire me laisse sans voix.  Et comme j'ai horreur de polémiquer…

        Je vous laisse tout à votre plaisir de vous faire tondre en chantant.

        Salutations les meilleures.

    6
    entre parenthèses
    Vendredi 30 Août à 00:17

    Comme je l'ai déjà exprimé, c'est fatiguant l'expression à toutes occasions de votre haine pour les automobilistes.  Il n'est quasiment plus un article où soit dans son corps, soit dans vos réponses vous n'en reveniez à ce dada.

    Bref.

    Grâce à vous, en tout cas, je découvre le tarif exorbitant de ce projet porté depuis tant d'années par Patrick Foulon, maire de Saint Père.  Merci à lui.  Mais si au départ, il s'agissait de démonter les voies devenues inutiles et de poser un plancher pour que les cyclistes puissent traverser la Loire en toute sécurité, à quelles solutions pharaoniques nos "chers" fonctionnaires de la Comcom, du Département et de je ne sais quel(s) cabinet(s) conseil sont-ils parvenus pour atteindre un budget de… 2,2 millions d'€ ?  On est en plein délire !!!  Et ça ne semble avoir ému personne, puisque voté, subventionné et tout le toutim.

    Ah, j'oubliais, rien de grave, ce n'est que de l'argent public…, le nôtre !!!  mad

     

    5
    Jeudi 22 Août à 16:13

    @citoyen lambda

    Entièrement d'accord sur la dangerosité de la traversée à cet endroit. La faute aux automobilistes qui ne respectent pas le passage piétons protégé...

    Je ne pense pas que quelque chose soit prévu.

    Le renforcement de la signalisation (clignotants, etc.) serait sans aucun doute bienvenu.

    4
    citoyen lambda
    Jeudi 22 Août à 16:00

    Pour éviter aux cyclistes de la Loire à vélos qu'ils viennent de la salle verte ou de la future voie douce d'avoir à traverser le très dangereux passage piétons du pont routier. Entre parenthèses, ça n'exonère pas le département d'entretenir son parc du château et ses douves.

    3
    Jeudi 22 Août à 15:15

    @citoyen lambda

    Que voulez-vous dire par "sous le pont routier" ?

    2
    citoyen lambda
    Jeudi 22 Août à 13:13

    Est il envisagé une piste cyclable pour passer sous le pont routier ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :