• Quelque part en centre-ville au début des années 1900

     

    Hier (années 1900)

    Quelque part en centre-ville au début des années 1900  

    Carte postale ancienne (coll. personnelle) - Effet de neige dans la rue des Petits Fossés - Cliquer sur la photo pour l'agrandir

     

    Même sans la neige, pas facile de s’y retrouver, tant la configuration des lieux a changé.

    Nous sommes pourtant en centre-ville. Le cours d’eau qui coule au centre de la photo ancienne est le ru d’Oison (lire ici « La rivière invisible »). Vers la droite de la photo, en arrière-plan, on peut voir le château et deux de ses tours enneigées.

    On aperçoit la rivière s’engager en souterrain sous ce qui est en fait le boulevard Jeanne d’Arc (on distingue la rambarde du pont, aujourd'hui disparu) pour ensuite serpenter et passer sous le Square du Souvenir (à l’époque de la photo, ce n’est pas encore le cas) avant de se frayer un passage sous la levée et de rejoindre la Loire non loin du pont de chemin de fer (lire également ici « Devant le Café des Arts »).

    Nous sommes dans la rue des Petits Fossés actuelle (à ne pas confondre, comme le font certains Sullylois, avec l'Allée des Jardiniers). La photo a été prise à l’angle de cette rue et de la rue du Coq.

     

    Aujourd'hui

    Quelque part en centre-ville au début des années 1900 

    Même lieu aujourd'hui - Cliquer sur la photo pour l'agrandir

     

    Quelque part en centre-ville au début des années 1900 

    Lieu de la prise de vue (rue des Petits Fossés) - Cliquer sur la photo pour l'agrandir

     

    Aujourd’hui, le cours d’eau est entièrement couvert de plaques de béton. Sur le rang de tilleuls qui bordaient la rivière, à gauche, il n’en reste que quatre. Il ne serait pas inintéressant de savoir pourquoi ceux-là ont échappé à la tronçonneuse. Jusqu’au prochain « réaménagement » ?

    À droite du ru, ce qui était alors un jardin/verger est aujourd’hui un ensemble de garages ainsi que l’entrepôt du magasin de bricolage Servais (approximativement à la place de la grange visible à droite du cours d’eau).

    Cette perspective champêtre, qui existait encore en 1930, comme le montre la photo ci-dessous (tirée du livre de Dany Lemelin, Sully-sur-Loire : A la recherche du passé suspendu, page 129, prise à l’occasion de la crue du ru d’Oison qui a inondé une partie du centre-ville le 6 juillet 1930)

     

    Quelque part en centre-ville au début des années 1900 

    Photo ancienne tirée du livre de Dany Lemelin, Sully-sur-Loire : A la recherche du passé suspendu - Crue du ru d'Oison vue du même endroit que les photos précédentes (angle de la rue du Coq et de la rue des Petits Fossés) - Cliquer sur la photo pour l'agrandir

     

    et probablement jusque dans les années 1960, a aujourd’hui totalement disparu. C’était mieux avant ? Vergers et jardins ou garages et entrepôt ? On a bien une petite idée...

     

    [Mis en ligne le 13/02/2017]

     

    « Et d’un ! (à propos de l’abattage d’un des platanes de la route de Cerdon) De la sève dans le béton ? »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :