•  

     

    Le centre-ville à 30 km/h : c’est la vélorution ! 

    Sully Mag (n°20, mars 2019) - Cliquer sur l'image pour l'agrandir

     

     

     

    Oui, vous avez bien lu : la vitesse des véhicules dans le centre-ville devrait passer de 50 à 30 km/h (au conditionnel ; restons prudent, compte tenu de l’hystérie qui secoue bon nombre d’automobilistes lorsqu’on leur parle de réduire la vitesse !). C’est en effet l’une des « 4 priorités inscrites au budget 2019 », nous apprend le dernier numéro de Sully Mag (n° 20, mars 2019). Priorité à droite, bien sûr.

    Évidemment, à Sully-sur-Loire, mode d’emploi, nous sommes en (grande) faveur de cette restriction de la vitesse des véhicules et nous n’allons pas nous en plaindre. Soit dit en passant, TOUS les centres-villes de France devraient adopter cette vitesse de 30 km/h pour apaiser les déplacements et protéger les usagers les plus fragiles.

    Pour en savoir un peu plus sur cette mesure de bon sens et de sécurité collective, lire également sur ce blog (on ne pourra pas nous reprocher de ne pas en avoir fait l’article !) ici « Chemin de la Salle verte : 30 km/h, c’est trop lent ? »ici « La vraie-fausse zone 30 de la rue des Épinettes »ici « La zone 30 de la rue des Épinettes (suite) »ici « Ville 30 : Pour un vrai réaménagement du centre-ville », ici « 30 km/h en ville, c’est pas suffisant ? Une piste pour 2017 »ici « La rue n’est pas la route : à 50, t’es mort, à 30, t’es vivant » et ici « En ville, au volant, j’aime tuer des piétons ».

    Bref, le centre-ville va ralentir. Vous allez voir que, de fil en aiguille, il finira par devenir piétonnier... et payant pour le stationnement des voitures (attention, gros mot !). Inutile de dire que, ce jour-là, nous aurons fait un grand pas vers un centre-ville conçu pour les humains et non pour les bagnoles.

     

     

     

    [Mis en ligne le 15/06/2019]

     


    3 commentaires

  •  

     

     Comme un air de début de campagne…

     

    Ce tract, illustré par la photo d’un paysage ligérien typique (prise à Sully ?), trouvé dans la boîte aux lettres tout récemment, ne laisse planer aucun doute : la campagne pour les prochaines élections municipales est lancée.

    Le message est clair : la campagne est un long fleuve tranquille.

    Et demain est un autre jour. C’est déjà ça...

     

     

     

    [Mis en ligne le 12/06/2019]

     


    4 commentaires
  •  

     

    Le comice agricole 2019 approche et ça tombe bien, car, à quelques dizaines d’années d’écart, voici justement en quelques chiffres l’état de l’agriculture sullyloise… en

    1976 (tirés du Bulletin municipal officiel n° 2 de l’année 1976). Si les trois premiers chiffres, qui concernent les superficies communales, ne doivent pas avoir changé, ce n’est sans doute pas le cas des suivants.

    Pour mémoire, l’année 1976 est celle de l’instauration de l’« impôt sécheresse » décidé pendant l’été de cette année-là (lire notamment ici et ici).

     

    4 360 + 2 780 + 2 400 + 1 214 + 65 + 30 + 6 + 12 + 53 

     

    Article du Bulletin municipal officiel n° 2 (1976) - Archives personnelles - Cliquer sur l'image pour l'agrandir

     

     

     

    [Mis en ligne le 8/06/2019]

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires