• Sully-sur-Loire, capitale du déguisement pour adultes

     

    C’est devenu la routine. Tous les six mois, notre bonne commune devient, à sa manière, la capitale du déguisement pour adultes…

    En mai, ça s’appelle (comiquement) « Les Heures historiques », qui n’ont rien d’historique du tout, sauf à considérer que se déguiser en bidasse, en sioux ou en marquise de l’Ancien Régime (ou en n’importe quoi d’autre !), c’est de l’Histoire. À chacun de juger (lire également ici « Les Heures historiques, la guéguerre et le 8 mai », ici « Heures historiques ou heures guerrières : Ah Dieu, que la guerre est jolie ! »ici « La guerre, y'a rien de plus rigolo » et ici « Historiques, c'te blague ! ».)

    Six mois plus tard, en novembre, ça recommence. Cette fois, ça s’appelle le « Chapitre de la Confrérie de la Faisanderie », dont le « serment » vaut à lui seul son pesant d’eau chaude : « Je jure, quoi qu’il arrive, d’honorer le faisan en sa terrine. Par tous temps et en tous lieux, je dirai que ce mets est un remède bienfaisant. » (Défense de rire !). À nouveau, à cette inénarrable occasion, des adultes apparemment très sérieux se déguisent en faisans (ou presque), avec plume dans le chapeau et, peut-être, ailleurs (on avoue ne pas avoir vérifié)… avant de défiler, fièrement (sans piailler mais en bloquant une partie de la commune ; voir panneau ci-dessous), dans le centre-ville (lire également ici « La vénerie est-elle une activité fréquentable ? »).

    Est-ce que ce monde est sérieux ? (Si vous voulez vous marrer en regardant quelques photos, c’est par ici).

     

     

    Sully-sur-Loire, capitale du déguisement pour adultes 

    Boulevard du Champ de Foire - Cliquer sur la photo pour l'agrandir

     

     

    Quoi qu’il en soit, il reste plusieurs mois où des défilés d’adultes déguisés ne sont pas (encore) prévus par le comité des fêtes. Ce ne sont pourtant pas les thèmes qui manquent. On pourrait, par exemple en décembre, programmer un grand défilé d’adultes déguisés en bonhommes de neige. En février, aux environs de la Chandeleur, pourquoi pas un grand rassemblement d’adultes déguisés en crêpes flambées (pour une partie) et en crêpières (pour l’autre partie) ? Je vous laisse, chers lecteurs, imaginer d’autres thématiques tout aussi riches. À coup sûr, les spectateurs viendraient de loin pour voir ces spectacles invisibles ailleurs.

    Ainsi, notre commune deviendrait au fil des ans la capitale mondiale du déguisement pour adultes, toutes thématiques confondues, avec les retombées que l’on imagine en termes d’image.

    Ce serait déjà ça.

     

     

    [Mis en ligne le 4/11/2018]

     

    « La « coulée verte » des boulevards a déjà existéMonument aux morts »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    3
    Athéna
    Jeudi 8 Novembre à 21:28

    Belle plume le rédacteur de ce billet! Ils en ont bien de la chance de pouvoir défiler quant on sait que lors du prochain comice agricole en 2019,il a été annoncé qu'il n'y aurait pas de cavalcade  mad (raison de sécurité invoquée) 

    2
    Mercredi 7 Novembre à 16:30

    @Yacinthe

    Le billet, j'espère, pas la faisanderie smile

    Pour la faisanderie, "consternant" irait bien.

    1
    Yacinthe
    Mercredi 7 Novembre à 15:21

    Excellent !!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :